Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #wavans tag

Un contrat de mariage à Wavans en 1697. Auteur : Régis Renoncourt.

6 Février 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #Wavans

 A l'époque Wavans et Beauvoir-Rivière sont deux villages différents
Le 30 mars 1697, est signé le contrat de mariage entre Jean Treuet fils à marier de défunts Florent Treuet et Marie Ménard, tonnelier à Wavans, accompagné de Anne Tahon veuve de Jean Murlay, tante maternelle et Guislain Treuet, marchand à Noeux, cousin
Et Marie Madeleine Lebrun fille à marier de défunts Benoist Lebrun et Madeleine Cantrel, accompagnée de Gilles Perdu, beau-frère (mari de Marie Françoise Lebrun), Antoinette Lebrun soeur cadette, Pierre Tillier, charpentier, compère (il a été parrain lors d'un baptême où la mariée était marraine), tous de Wavans et Marie Lobligeois, veuve de Nicolas Buteux, cousine, demeurant à Auxi.
Le marié apporte de la succession de ses parents:
  • un manoir amasé de maison, chambre, étable, pourpris et ténement sur 1/2 mesure (soit un peu plus de 2 000 m2) à Wavans
  • la moitié de 6 mesures mois 20 verges (soit 3 mesures moins 10 verges soit 1 ha 20) de terres labourables à l'encontre de Michel Barré, son beau-frère, à Wavans
  • la moitié d'un quartier (soit 525 m2) de terre à Wavans
  • la moitié d'un quartier 1/2 (soit 786 m2) de terre à Wavans, toujours à l'encontre de Michel Barré.
La mariée apporte de la succession de ses parents:
  • une maison, chambre, grange et étable, pourpris et ténement sur 12 verges (soit 450 m2) à partager avec ses deux soeurs, à Wavans ponthieu
  • sa part dans 8 mesures (soit 3 ha 35) de prés et terres en 4 pièces à Wavans
  • sa part dans six lettres de rentes:
    • la première aux capitaux deniers de 400 livres au cours annuel de 20 livres créée par Daniel Mouret et sa femme, d'Haravesnes au profit de Benoist Lebrun
    • la deuxième aux capitaux deniers de 425 livres au cours annuel de 21 livres 5 sols due par Jean Flahaut et sa femme transportée à Benoist Lebrun par Louis Vasseur sieur de Neuilly au profit de qui elle avait été créée
    • la troisième aux capitaux deniers de 140 livres au cours annuel de 7 livres due par François Ringar et sa femme créée au profit d'Antoine Ringar, son frère, qui l'a cédé au profit de Benoist Lebrun
    • la quatrième aux capitaux deniers de 225 livres pour reste de principaux deniers de la vente faite par Benoist Lebrun d'une maison située à Fontaine -sur-Maye au profit d'Antoine Ringar et sa femme, acquéreurs, au cours annuel de 11 livres
    • la cinquième aux capitaux deniers de 365 livres au cours annuel de 18 livres 5 sols créée au profit de Benoist Lebrun par Jacques Lécuyer et sa femme
    • la sixième aux capitaux deniers de 45 livres au cours annuel de 45 ols dûe par Claude Domart et sa femme, de Marcheville
  • la mariée a aussi
    • sa part dans un contrat de rente de 300 livres ou environ au cours annuel de 15 livres du par Marc Beaudelot et sa femme, de Wavans 
    •  sa part dans une somme de 120 livres due par obligation par Liévin Lefebvre, de Beauvoir-Rivière
    • sa part dans une somme de 46 livres dues par Guislain Lefebvre
    • sa part dans la prisée des meubles et effets des parents
  • elle a en outre une génisse rouge et quelques meubles qui lui appartiennent

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Dates des baptêmes, mariages, sépultures à Wavans en 1696.

7 Novembre 2014 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #Wavans

En rose, les baptêmes

En bleu, les mariages

En gris, les sépultures.

 

janvier...................13        21        24        24        26        26        30

février....................1          2          11        26

mars......................         13         14        24        

avril....................... 12        13         14        15        30

mai.......................  8           11        17        18         31

juin.......................  7            7           9        16        17        17        23        27

juillet....................   3           4           11       14        24         26

août.....................   11         12         13        24        28

septembre...........

octobre................    2           28         30

novembre............    12

décembre............    12 

Le village de Wavans est distinct de Beauvoir-Rivière à l'époque.         

 

Régis Renoncourt

Lire la suite

Un accord de succession à Wavans en 1699.

5 Mars 2013 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #Wavans

Les petites disputes qui se terminent souvent en procès et parfois en accord sont la plupart du temps des disputes en famille au sujet d'une succession.

 

Benoît Lebrun et sa femme Madeleine Cantrel sont décédés en laissant leurs trois enfants héritiers:

  • Marie Jeanne Lebrun, épouse de Jean Treuet, tonnelier à Wavans.
  • Antoinette Lebrun, fille à marier (célibataire).
  • Marie Madeleine Lebrun, épouse de Gilles Perdu, laboureur à Wavans.
  • 

Ils sont en procès au bailliage d'Hesdin où la sentence a été rendue le 28 février 1699. Selon celle-ci, il revient:

  • au couple Treuet-Lebrun 262 livres 17 sols 6 deniers moins 12 livres.
  • à Antoinette Lebrun 293 livres 15 sols moins 12 livres.

D'après l'accord du 9 mai 1699, le couple Perdu-Lebrun devra leur payer ces sommes le 14 mai avec 1/4 et 1/8 des dépens du procès. Il devra apporter les obligations et lettres de rentes qui seront partagées par tiers.

 

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.   

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Prix d'une cavale et de son harnachement en 1699.

24 Février 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #Wavans

Marie Révillon, de Wavans, est veuve de Pierre Deguigne.

Son fils, Antoine Deguigne, est décédé laissant des biens dont une cavale, ses harnachures et des "ustensiles" servant au métier de laboureur.

La mère les a vendus à son autre fils, Nicolas Deguigne, également laoureur à Wavans, pour la somme de 100 livres.

La quittance du 9 mi 1699 atteste du paiement de ces 100 livres.

Pour écrire cet artcle, nous avons consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Un bail du seigneur de Wavans en 1694.

29 Décembre 2012 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #Wavans

Le 20 novembre 1694, Messire Charles Demoncheaux, chevalier, seigneur d'Hannescamps, Fonquevillers, Wavans, Beauvoir-Rivière tant Artois que France

donne pouvoir à Claude François, sieur du Maisnil et bailli de la terre et berrie d'Auxi

afin de louer à François Boivin, mari de Noëlle Bocquet, manouvrier à Beauvoir-Rivière

un journal de terre (4 192 m2) du domaine de Wavans-Ponthieu à prendre dans une pièce de 30 journaux du côté de celle qu'occupe Firmin Dassonville, journal cy-devant occupé par Jean de Cailly.

Ceci pour 9 ans, en jouissance présentement par jachères

au rendage (loyer) de 12 livres par an en deux termes, à la Noël et à la Saint Jean Baptiste.

les preneurs paieront les impositions sans diminution de rendages.

Le vin est de 10 sols.  

 

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives dépatementales du Pas-de-Calais à Dainville.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Dates des baptêmes, mariages, sépultures à Wavans en 1705.

17 Juin 2012 , Rédigé par Cercle Historique d'Auxi le château Publié dans #Wavans

Les baptêmes sont en rose

Les mariages sont en bleu

Les sépultures sont en gris

 

janvier              :         20     21    22    26  

 

février               :            6      14

 

mars                 :      2     2      7       15      19     25

 

avril                   :      3        19    21     25     28

 

mai                   :      néant

 

juin                    :        9     15    23    27

 

juillet                 :      3        20      31

 

août                    :      6     16    22

 

septembre        :     2    2     19     23     23    27     27

 

octobre              :     1     1      1      1     8     11    14    14    20   21    31

 

novembre          :     2       2       6         27

 

décembre          :                   19      22      30 

 

  •                                                                                                                                      Régis Renoncourt.
Lire la suite

Un contrat de mariage à Beauvoir-Rivière et Fillièvres en 1696.

10 Juin 2012 , Rédigé par Cercle Historique d'Auxi le château Publié dans #Wavans

Le 9 février 1696 est signé le contrat de mariage entre Pierre Quesnot, fils à marier, représenté par ses parents, Pierre Quesnot, laboureur à Beauvoir-Rivière Artois et Marie Bocquet, accompagné de Mathias Quesnot, son frère, Gabriel Sage, garde des fermes du roi à Auxi, son beau-frère (mari de Jeanne Quesnot) et Charles Linière, tonnelier à Wavans, oncle par alliance (mari de Françoise Bocquet)
Et Marie Madeleine Decroix, fille à marier, représentée par son père Philippe Decroix, laboureur à Fillièvres, marié en 3èmes noces à Marie Révillon, accompagnée de Guislain Decroix, son frère, François Thorel, serger, beau-frère (mari de Louise Decroix) de Fillièvres et Antoine Murlay, laboureur à Boffles, oncle par allinace (mari de Marie Jeanne Decroix).
Le marié apporte:
  • d'après le testament de Pierre Quesnot, son oncle, décédé le 5 juin 1695, un manoir amasé de maison et autres bâtiments à Beauvoir-Rivière, sur 3 quartiers 1/2 (3 750 m2)
  • 4 journaux (1 ha 70) de terre en 6 pièces à Beauvoir-Rivière, les parents se réservant la jouissance leur vie durant de 1 journal 1/2. Les parents laboureront à leurs frais et dépens et sèmeront les autres terres tant à mars qu'à jachères.
  • de ses parents, le marié reçoit les avesties sur 2 mesures (8 400 m2) de blé vert en une pièce à Beauvoir-Rivière avec dépouille en août.
  • une cavale à poil bai, parmi celles des donateurs, à livrer à la Saint-Rémy
  • un train à charrette tel qu'il peut être, à la Saint-Rémy
  • 15 livres au jour du mariage.
La mariée apporte:
  • de son père, pour ce qui aurait pu lui revenir de la succession de sa mère, 600 livres tant en argent que terres: 3 journaux, soit 1 ha 30 en 3 pièces. L'argent sera donné en deux paiements soit 100 livres au mariage et le solde à Pâques.
  • elle partagera avec ses frères et soeurs un manoir de maison à Fillièvres
  • elle renonce à la succession mobiliaire et immobiliaire de sa mère
  • elle partagera au décès de son père, sa succession, avec ses frères et soeurs.      
  •                                                                                                                                     Régis Renoncourt .
Lire la suite

Un contrat de mariage à Wavans et Beauvoir-Rivière en 1698.

8 Juin 2012 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #Wavans

Le 2 juillet 1698, est signé le contrat de mariage entre Jean Bouin, cordonnier à
Wavans, fils à marier de défunts Mathieu Bouin et Marie Dassonville, accompagné de François Bouin, frère, de Beauvoir-Rivière, François Beaudelot, fils de Pierre Beaudelot, cousin germain, de Beauvoir-Rivière et Nicolas Deguigne, laboureur à Wavans, ami
Et Marie Perdu, fille à marier de défunt Benjamin Perdu et Marie Saint-Solieux, accompagnés de Nicolas Leclercq, lieutenant de Wavans et Beauvoir-Rivière, beau-frère (mari de Suzanne Ledoux, soeur utérine) et Gilles Perdu et Jean Perdu, frères, laboureurs à Wavans Artois.
Le marié apporte de la succession de ses parents:
  •  un manoir amasé de maison et autres bâtiments sur trois quartiers (3150 m2) à Wavans
  • 1/2 mesure de terre à Drucat (2 100 m2)
  • 1/3 mesure de terre à Wavans (1 400 m2)
  • 8 verges de terres à Wavans ( 335 m2).
  • Le marié possède une vache, une génisse, un veau, quelques meubles à usage de ménage.
La mariée apporte de son père décédé:
  •  une mesure 1/2 à Wavans (6 300 m2) chargée de blé vert
  • 5 quartiers de terre à Wavans (5 250 m2)
  • une mesure à Wavans (4 192 m2)
Il est stipulé que le procès en cours avec Nicolas Leclercq est "éteint".
Sa mère apporte une vache, un chaudron, une poêle, une maie, une cuvette, une table, un pot à feu, un coffre, un lit garni, 3 paires de draps, 12 nappes et serviettes, 2 plats, 2 assiettes, 2 cuillers d'étain.                    
 
Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville. 
 
  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Dates des baptêmes, mariages, sépultures à Wavans en 1697.

3 Juin 2012 , Rédigé par Cercle Historique d'Auxi le château Publié dans #Wavans

Les baptêmes sont en rose

Les mariages sont en bleu

Les sépultures sont en gris

  

janvier   :     6    10    24    29

  

février    :         26

 

mars       :    16       22

 

avril        :    16       18

 

mai          :   néant

 

juin          :    7       10     14  14     16     17     27

 

juillet       :     13

 

août          :         24

 

septembre :    4

 

octobre      :      16        20    21

 

novembre  :         27

 

décembre   :        16         20         28                        

Une année faste où le nombre des naissances est nettement supérieur au nombre des décès.                                                              

 

  • Régis Renoncourt .
Lire la suite

La description des moulins de Wavans en 1845.

6 Mai 2012 , Rédigé par Cercle Historique d'Auxi le château Publié dans #Wavans

Dans son numéro 42 du 18 octobre 1845, "l'Abeille de la Ternoise" passe en 4ème page l'annonce de la "vente d'un manoir amasé et de plusieurs moulins à divers usages, commune de Wavans, canton d'Auxi-le-Château"

Voici le texte de cette annonce:

Article unique: un manoir amasé de maison d'habitation, écuries tables, grange, séchoir, moulin à blé, huile, avec cour et jardin, sis au dit Wavans, de la contenance d'environ 46 ares 91 centiares tenant d'une liste à la Grande Rue, d'autre liste à la petite rivière, d'un bout à la rivière d'Authie et d'autre bout à la veuve Chabé.

Le corps de logis, à la suite duquel est une étable à vache et une écurie et dont le pignon donne sur la grande rue, est bâti en pierres de taille et couvert en ardoises. Il est éclairé tant sur la cour que sur le jardin. Sa longueur est d'environ 32 m sur environ 7 m de large; sur ladite rue est une grange avec des étables en retour, y attenant, de la longueur d'environ 40 m. Le tout est construit en bois, plaqué en argile et couvert de paille. Entre le corps de logis et la grange sur la rue est une barrière pour entrer dans la cour.

Dans la dite cour est un hangard (sic), construit en bois et couvert de paille, ensuite un moulin à usage de moudre blé, avec ses meules et autres agrès, construit en bois et briques et couvert en tuiles, de la longueur d'environ 11 m sur 6 m de largeur.     

 

  • Régis Renoncourt . 
Lire la suite
1 2 > >>