Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #patrimoine communal tag

Une nacelle pour la commune, 1984.

8 Décembre 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

J'ai choisi ce document où apparaît une décision du conseil municipal qui a trait à l'équipement de la commune. Au fil des décennies, le matériel de la commune a, en effet, pris de l'ampleur tant au niveau quantitatif qu'au niveau qualitatif. Régis Renoncourt.

Il s'agit du compte-rendu paru dans "l'Abeille de la Ternoise" du 7 janvier 1984 ayant trait à la séance du conseil municipal d'Auxi du 17 décembre 1983:

"Achat d'une nacelle élévatrice:

La solution jusqu'alors utilisée pour assurer le remplacement des ampoules (travaux confiés à une entreprise privée) se révèle coûteuse et peu efficace dans la mesure où les ampoules grillées ne peuvent être remplacées tout de suite (on effectue de temps à autre un remplacement général des ampoules grillées ou non).

M. Gaillard, adjoint aux travaux, propose donc l'achat d'une nacelle élévatrice d'occasion à la société Tamboise Manutention pour une somme de 65 000 F. A diverses questions posées, M. le Maire et M. Gaillard répondent que cette nacelle pourrait en outre être louée aux communes du SIVOM, qu'elle pourrait servir à repeindre des façades élevées et qu'elle pourrait aussi servir, dans certains cas, aux pompiers.

M. le Maire demande un accord de principe (la nacelle devant être examinée sur place avant achat éventuel) qui lui est donné à l'unanimité.

M. le Maire précise que la formation du personnel sera abordée dans un autre point de l'ordre du jour.

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Salle des fêtes, 1902.

6 Novembre 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

L'hospice Saint Nicolas à Auxi, situé à l'arrière de l'hôtel de ville, existe de "temps immémorial".

En 1886, on décide le transfert des pensionnaires dans de nouveaux locaux neufs, rue de Varennes, actuelle rue Joseph Pierrin.

Au cours de la séance du conseil municipal du 25 juin 1902, la question se pose de l'affectation des anciens bâtiments. ils ont été cédés à la ville en 1892 en échange de deux pièces de terre. On destinait ces bâtiments à l'établissement d'un casino, d'une salle des fêtes et de vente.

Le maire, Pierre Dercourt, propose la démolition sauf la façade "qui est en très bon état" en réutilisant les anciens matériaux, on construirait une salle des fêtes avec un toit en béton armé.

C'est cette solution qui sera retenue. A noter que, pendant plus de 60 ans, cette salle des fêtes n'aura qu'un rez-de-chaussée.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Musée d'Auxi, 1978.

23 Octobre 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Au moment de la création du musée d'Auxi, "l'Abeille de la Ternoise" du 26 août 1978 publie un long article dont voici un extrait:

"Un musée pas comme les autres, le musée d'Arts et de Traditions Populaires d'Auxi-le-Château!

Si généralement, un musée rassemble une collection d'objets, témoins des riches heures du passé, auxquels le visiteur voue un culte quasi-religieux, celui d'Auxi n'a pas d'autre ambition que celle d'offrir à ses habitants "une image d'eux-mêmes dans leur espace, leurs travaux et leurs fêtes, à travers une animation culturelle fondée sur le folklore".

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Déchetterie, 2000. Auteur : régis renoncourt.

17 Juillet 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

On le sait, la collecte des déchets est devenue un point important dans notre société de consommation.

Sous le titre "la déchetterie est ouverte" "l'Abeille de la Ternoise" du 17 août 2000 nous relate cet événement qui rassemble pas moins d'une vingtaine de personnes comme l'atteste la photo qui accompagne l'article.

"La déchetterie, sise à Auxi-le-Château, est ouverte.

Samedi 12 août, une visite avait lieu à 9 heures, en présence des élus de la communauté de communes de l'Auxilois, de monsieur Sallembien, responsable d'exploitation de déchetteries région Somme dont Auxi est le 9ème site, Yves Hostyn, président de la CCA, Charles Petit, vice-président chargé de l'environnement et du syndicat mixte du Ternois.

Ludovic Longuet est le gardien de la déchetterie, ouverte aux 17 communes adhérentes.

Les bennes peuvent recevoir les cartons-papiers, déchets verts, bois, ferrailles, gravats, encombrants, huilles, filtres, piles, batteries, vêtements.

La déchetterie est située dans la zone d'activité légère d'Auxi, route de Doullens, près du pont rouge."

Suivent les horaires de la déchetterie.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique

Régis Renoncourt.

Nous avons, à ce jour, plus de 6 000 articles publiés; en somme, une bonne base de données sur l'histoire locale qui ne demande qu'à s'accroître, avec votre aide, si vous le désirez.

Lire la suite

Les orgues de l'église d'Auxi, 1987.

18 Juin 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Qu'une séance spéciale du conseil municipal d'Auxi ait pour objet la restauration des orgues de l'église St Martin montre l'importance de l'objet comme nous le relate "l'Abeille de la ternoise" du 28 novembre 1987.

Plusieurs experts assistent à cette réunion et apportent des informations: l'église a été classée en 1910, le buffet d'orgue en 1908 et l'orgue lui-même en 1980.

Cet orgue est le seul exemplaire encore existant du facteur d'orgues Adrien Carpentier. Il date de 1745 et a éré plusieurs fois maltraité par des restaurations malhabiles.

La commune, si elle donne suite au projet, devra prendre à sa charge 25% du devis de restauration soit 425 000 F.

Les nombreuses questions émanant des élus montrent l'intérêt que ceux-ci portent au projet. Les experts y répondent à chaque fois précisément.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt

Lire la suite

Un devis d'arpentage en 1877.

23 Avril 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Wiet, originaire de Ramecourt, a épousé en 1856 Joséphine Dubos, fille de Antoine Dubos qui fut instituteur à Auxi durant plusieurs décennies; lui-même instituteur puis arpenteur-géomètre et libraire à Auxi, il envoie à la commune son devis d'arpentage le 2 juin 1877.

"Doit la ville d'Auxi-le-Château à Wiet arpenteur-géomètre à Auxi

Suivant notre remise pour la division de la terre du Cul Loisel (il s'agit d'une terre située route d'Abbeville, sur la gauche, peu après le croisement avec la route de Lannoy) occupée par M. Bouvet et les sieurs Cordier père et fils    8 francs

Du 21 août 1876 au 6 février 1877

"Arpentage, bornage, plan avec la division d'une partie du grand marais depuis la terre occupée par Leurin Lelong jusqu'au chemin du Pont Rouge soit 61 mesures .......63 francs

Du 2 décembre 1876 au 10 mai 1877.

"Arpentage et division du marais de Lannoy avec les parcelles attenant au fossé de Bernâtre depuis le pont de Lannoy jusqu'à la rivière Authie y compris le plan pour la location mais non compris le plan général, 73 mesures........180 francs

dont 17 mesures à Longuet....2,50 francs

Total: 251 francs." 

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Justice de Paix d'Auxi, 1881. Auteur : Régis Renoncourt.

17 Février 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

La Justice de paix créee en 1790 au chef-lieu de canton durera jusqu'en 1958. Elle est la plus petite juridiction et traite des affaires courantes.

Voici une "note des sommes dûes au greffe de la Justice de Paix du canton d'Auxi-le-Château par la ville d'Auxi-le-Château".

septembre 1879: coût de la grosse du jugement de police ordonnant la démolition du four à chaux de Delporte  5,20 fr

mai 1881 : prestation de serment de Dufour, sergent de ville   6,50 fr.

juin 1881 : prestation de serment de Caron, gardien du cimetière  6,50 fr.

 

Soit au total : 18,20 fr.

Le sergent de ville est Hilarion Dufour dont certains descendants habitent encore Auxi où ils sont bien connus.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 2O des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Hôtel de ville, 1949. Auteur : Régis Renoncourt.

11 Janvier 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

L'ancienne maison seigneuriale d'Auxi, datant du XVIème siècle, c'est-à-dire à peu près contemporaine de l'église, est démolie en 1860 pour cause d'étroitesse et de vétusté.

Le nouvel hôtel de ville datant du Second Empire s'avère lui aussi trop petit au XXème siècle où le besoin en salles se fait de plus en plus grand à cause du développement des services administratifs de la Municipalité et du mouvement associatif qui a besoin de lieux pour tenir les réunions.

Dans sa séance du 5 octobre 1949, le conseil municipal d'Auxi, par 18 voix contre 1 décide d'acquérir l'immeuble contigu à l'hôtel de ville, de la veuve Dufossé-Lherbier. Cet immeuble est, bien entendu, aujourd'hui intégré à l'hôtel de ville.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Aliénation de communaux, 1812. Auteur : Régis Renoncourt.

18 Novembre 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Les communes, au sens actuel, ont été crées en 1790. Durant plusieurs décennies, leurs ressources sont des plus réduites, la vente d'arbres et l'aliénation (location) de parcelles de l'important marais communal, hérité des "communaux" d'Ancien Régime, constituant, pour la commune d'Auxi, deux ressources importantes.

Le 23 octobre 1812, le conseil municipal propose d'aliéner, par des baux de 9 ans, les portions suivantes des marais:

1) 16 ha dans le grand marais: rivière d'Authie, fossé d'égoût; voyeul de Drucas.

2) 3 ha dans le grand marais : chemin d'Auxi à Wavans (à l'époque Wavans et Beauvoir-Rivière forment deux communes différentes); partie en prairie, partie en culture.

3) 13 ha dans le grand marais: Authie, partie tourbée; fossé Coulant; marais en pâture.

4) 5ha 16 a dans le petit marais: deux parties divisées par les fossé de Bernâtre; terre aux champs; marais en pâture; héritiers du sieur Champion; Boistel.

5) trois petites parcelles enclavées dans les terres de particuliers (en tout 50 ares).

En tenant compte des ventes d'arbres annuelles, le conseil municipal compte en tirer 8 000 francs par an. Pour avoir une idée de l'importance de cette somme, un ouvrier, à l'époque gagne entre 300 et 400 francs par an.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 2O des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Extrait de l'inventaire des monuments historiques du Pas-de-Calais, 1890.

8 Novembre 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Dans la rubrique "mobilier des églises rurales", il est indiqué pour Auxi-le-Château:

- orgues (1539) fabriquées par Adrien Carpentier.

- bancs (1537).

- chaire (1681).

- fresque à personnages, peinte aux frais de Guislain Dubus, écuyer, bailli d'Auxi et sa femme (1594).

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>