Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #gennes ivergny tag

La mort du maire de Gennes-Ivergny en 1895.

9 Avril 2014 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #Gennes Ivergny

Le numéro de "l'Abeille de la Ternoise" du 23 mars 1895 à la rubrique "Gennes-Ivergny" indique:

"Nous apprenons la mort, à l'âge de 64 ans, de M. Coache-Sombret, industriel, maire de cette commune depuis 1865.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série g des archives départementales du Pas-de-Calais à Arras.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Une vente de terre à Gennes-Ivergny en 1699.

23 Février 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #Gennes Ivergny

Jeanne Marcade, veuve de Louis Riquart, de Gennes-Ivergny, vend par "nécessité"

à Antoine Beausseault, laboureur à Gennes-Ivergny

un journal (4 192 m2) de terre labourable à Gennes-Ivergny

  • le prix, "deniers principaux", est de 90 livres qui ont été payés
  • le "denier à Dieu" est de 2 messes pour le repos de l'âme des défunts des parties
  • le "vin" est de 3 livres
  • les"épingles" sont de 4 livres.

Les témoins sont: Nicolas Petit, procureur d'offices et Pierre Treuet, cabaretier, tous deux d'Auxi.

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série 4E des archives dépatementales du Pas-de-Calais à Dainville. 

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Un testament à Gennes-Ivergny en avril 1697.

23 Juillet 2012 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #Gennes Ivergny

Le 21 avril 1697, Isabeau Duboisle, fille de défunt Pierre Duboisle et Catherine Delgove, de Gennes-Ivergny, gisant au lit, malade de corps et saine d'esprit, recommande son âme à Dieu.

Elle veut être inhumée dans le cimetière de Gennes-Ivergny.

Elle veut que son service d'enterrement soit chanté dans l'église, son corps présent, si faire se peut, les obsèques et funérailles étant à la discrétion de Jean-Pierre Duboisle, son frère, de Gennes-Ivergny.

Ses biens iront à Charles, Jean-Pierre, Jacques, Louis et Dominique Duboisle, ses 5 frères et à Catherine et Suzanne, ses deux soeurs. Il s'agit de 31 verges (soit 1 300 m2) de terres labourables à Gennes-Ivergny à elle échues par le décès de sa soeur Jeanne Duboille, à prendre dans 5 journaux (soit un peu plus de deux hectares).

Ses habits et 300 livres et autres effets mobiliaires (les deniers sont es mains de Jean-Pierre Duboisle) iront à François et Marie Duboisle, nièces, filles de Jean-Pierre. Elles auront à payer les obsèques et funérailles.  

 

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Un contrat de mariage à Gennes-Ivergny en 1698.

20 Mai 2012 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #Gennes Ivergny

Le 19 janvier 1698, est signé le contrat de mariage entre Jean Vimeux, charron à Gennes-Ivergny, relicq de Jeanne Lefebvre, fils de défunt Jean Vimeux et Jeanne Legris, de Hiermont, accompagné de André et Paul Vimeux, ses frères, à marier, Jean Cochon, beau-frère (mari de Jeanne Vimeux), Pierre Godar, cousin germain, laboureur, tous de Hiermont et Antoine Courtois, marchand cordonnier, cousin.

Et Antoinette Riquart, fille à marier de défunts Martin Riquart et Marie Louvet, de Willencourt, accompagnée de Jacques Riquart, frère cadet, Antoine Riquart, cousin germain, Antoinette Riquart, cousine germaine, tous de Willencourt et Louis Ménard, marchand à Auxi, cousin par alliance (mari de Marguerite Vassal).

Le marié apporte, suite au décès de son père:

  •  un manoir à labour enclos de haies vives sur un journal à Hiermont
  •  une demie mesure, à l'encontre de ses deux frères à Bernâtre où la mère se réserve son droit de douaire
  • Sa mère lui donne un tiers de manoir avec maison et autres bâtiments à Hiermont, à son décès (à l'encontre de ses frères)
  • un journal de terre à Hiermont (la moité au mariage, l'autre moitié au décès de la mère)
  • Il a des meubles de ménage, des outils de charron, un lit et des dettes actives.

La mariée apporte:

  • 1/6 (à l'encontre de ses frères et soeurs) de 28 mesures ( environ 12 hectares) de manoir amasé, terres à labour, pré, en plusieurs pièces à Willencourt
  • 1/6 des grains secs et verts, bestiaux, marchandises, suite au décès de ses parents.                   
  • Régis Renoncourt .
Lire la suite

Un contrat de mariage entre veufs à Gennes-Ivergny (Sélandre) en 1696.

1 Mai 2012 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #Gennes Ivergny

Le 7 février 1696, est signé le contrat de mariage entre Charles Lejeune, laboureur à Sélandre (hameau de Gennes Ivergny), relicq (veuf en seconde noce) à Charlotte Ternisien, accompagné de Nicolas Godart, laboureur à Gennes Ivergny, neveu,

Et Jacqueline Bricot, veuve de Michel Perrain, de Sélandre.

Le marié apporte la moitié de tous les meubles et bestiaux à l'encontre de ses enfants.

La mariée apporte le 1/6 de 29 mesures (un peu plus de 12 hectares) de terres à Quoeux à l'encontre de ses frères et soeurs et la moitié des meubles, bestiaux et effets mobiliers à l'encontre de ses enfants.                 

 

  •      Régis Renoncourt . 
Lire la suite

Le testament d'un curé à Gennes Ivergny en 1704.

20 Novembre 2011 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #Gennes Ivergny

Le 28 août 1704, Etienne Minet, curé de Gennes-Ivergny, rédige son testament.

Il demande à être inhumé "dans l'église de sa paroisse, dans le coeur d'icelle".

Soucieux du salut de son âme, il laisse à l'église 200 livres payables 6 mois après son décès et demande la "décharge" à perpétuité de 8 messes chantées à haute  voix les jeudis de 2 mois en 2 mois.

Le nouveau curé recevra 10 sols, le clerc 3 sols pour chaque messe. On le voit, le service de Dieu n'est pas gratuit même quand il s'agit du salut de l'âme de l'un de ses serviteurs!

Les immeubles donnés par ses parents pour lui servir de titre clérical ( à son entrée dans les Ordres) retourneront "à ceux à qui il appartiendra" suivant la clause apposée dans le contrat de donation.

L'inventaire de ses meubles aura lieu trois mois après son décès. Le produit de la vente servira à l'achat d'immeubles qui tiendront lieu de biens propres à sa soeur, épouse du bailli de Gennes Ivergny.

Lire la suite