Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #eglise - presbytere - cimetiere... tag

Du bon usage des cimetières: 1734.

18 Décembre 2016 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #église - presbytère - cimetière...

Les cimetières n'ont pas toujours été ces lieux souvent désertés, exclusivement réservés aux morts et à leurs visiteurs, lieux de recueillement et de silence.

Jusqu'à la loi de Séparation de l'Eglise et de l'Etat de 1905, l'église paroissiale Saint Martin d'Auxi a, comme toutes les autres, une fabrique, mot qui désigne à la fois les biens de l'église et les personnes chargées d'administrer ces biens dont le président est le marguillier.

Ces messieurs tiennent donc le 28 novembre 1734, à l'issue de la messe, une assemblée où ils décident de permettre, moyennant finances, aux tirtainiers du bourg (la tirtaine est une étoffe en laine pure ou mélangée) représentés par Jacques Machy et Pierre Rouget, de tendre et faire sécher dans le cimetière de l'église et attacher aux arbres les pièces de serge ou tirtaine qu'ils fabriquent, à la réserve des arbres qui bordent le presbytère et de ceux qui sont en face du portail de l'église. Ils ne pourront endommager les arbres et ne pourront étendre leurs marchandises sur l'herbe de cimetière et faire pâturer cette herbe par leurs chevaux. Ils pourront, par contre, planter et déplanter des pieux pour attacher leurs tirtaines.

Le bail, dont la jouissance débute à la Saint-Rémy (15 janvier), durera 9 ans. Le loyer est de 15 livres par an. On précise qu'il s'agit d'un renouvellement de bail car on usera du cimetière "comme il a été usé ci-devant". Les tirtainiers fourniront, à leurs dépens, une copie de l'acte qui sera mise aux archives de l'église.

 

Pour écrire cet  article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

  • Régis Renoncourt     
  •                                                                                 
Lire la suite

Coût des obsèques, 1907.

2 Décembre 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #église - presbytère - cimetière...

Au cours de la séance du conseil municipal d'Auxi du 11 janvier 1907, nous apprenons le montant des frais des obsèques qui font l'objet d'une régie municipale:

- lettres de faire-part : 36 francs.

- cercueil et tentures : 75 francs.

- fosse et recommandation : 10 francs.

-service funèbre : 89,85 francs.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Organiste, 1863.

15 Novembre 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #église - presbytère - cimetière...

Au cours de sa séance du 28 mai 1863, le conseil municipal d'Auxi "désirant donner à Monsieur le curé-doyen un nouveau témoignage de la haute estime de la population pour la manière digne dont cet honorable ecclésiastique dirige les oeuvres si importantes qui lui sont confiées, vote un crédit de 100 francs pour l'organiste, ce qui portera le traitement de ce pauvre musicien à la somme de 500 francs y compris ce qui lui est accordé par le Conseil de fabrique"

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt

Lire la suite

Doyen d'Auxi, 1946.

15 Septembre 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #église - presbytère - cimetière...

Le 21 août 1946, a lieu, en l'église Saint-Martin d'Auxi, l'installation de l'abbé Maurice Leconte, nommé doyen. Il a été successivement professeur à Saint-Bertin à Saint-Omer, curé de Laires, doyen d'Heuchin.

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série g des archives départementales du Pas-de-Calais à Arras.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Wavans, 1948.

14 Septembre 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #église - presbytère - cimetière...

Les gens voyagent, les objets du culte aussi. C'est ainsi que le jeudi 12 février 1948, venant de Wavans, arrive à Auxi à 17 h 30 Notre Dame de Boulogne dans sa barque, suivie de son pieux cortège.

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série g des archives départementales du Pas-de-Calais à Arras.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Bail de l'hôpital d'Auxi (7). Auteur : régis renoncourt.

12 Juillet 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #église - presbytère - cimetière...

Les adjudicataires:

1) 13 mesures 1/2 de prés à labour à Labroye: 200 livres à un marchand de bois de Labroye.

2) 10 mesures de terres à Labroye : 250 livres à un boucher, un laboureur et un vannier de Labroye.

3) 10 mesures de terre à Labroye : 70 livres à une veuve de Labroye.

4) une mesure de terre à Labroye : 4 livres 10 sols à un laboureur de Labroye.

5) 8 mesures de terre à Tollent : 38 livres à un laboureur de Tollent.

6) boisfond de la maladredrie et hayures non adjugées faute d'enchérisseur (mise à prix 40 livres).

7) 1/3 de terre à labour non adjugé. Il a été décidé de le planter en bois.

 

Le présent acte a été fait devant le lieutenant Lecouvé et les notaires Benoît et Lefebvre.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Bail de l'hôpital d'Auxi (6). Auteur : régis renoncourt.

11 Juillet 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #église - presbytère - cimetière...

En outre, fourniront bonne caution chacune pour son contingent et même les renforceront au désir du seigneur, ses officiers et du receveur de l'hôpital.Les adjudicataires paieront comptant deux sols par livre pour être employés au paiement des frais et salaires des copies, affiches, publications, voyage et criage du sergeant d'Auxi-Artois. Ils paieront aussi comptant 5 sols par mesure de pré ou terre à labour et 4 livres par mesure de bois pour la décoration de la chapelle de l'hôpital. Les  adjudicataires des bois paieront chaque année 20 livres au 1er octobre aux gardes des bois. Les adjudicataires des prés entretiendront les digues sur l'Authie et les fossés.

 

A suivre...

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Bail de l'hôpital d'Auxi, 1740 (5). Auteur : régis renoncourt.

10 Juillet 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #église - presbytère - cimetière...

Les adjudicataires jouiront des bois pendant 9 ans, profiteront de 9 coupes à raison de 90 verges (la verge est une mesure de superficie égale au 1/100 de la mesure; celle-ci est égale à un peu moins d'un demi hectare) annuellement, de basse futaie seulement, sans toucher à la haute futaie ni autre coupe qu'à celles qui devront tomber dans le temps de leur propre et naturelle exploitation et non après qu'elles seront exploitées et ils seront tenus de laisser dans chacune des 9 coupes 75 lits qui seront choisis par les garde des bois et biens espacés et plantés tant de chênes si faire se peut, sinon cerisiers, charmes et autres bois blancs.

 

A suivre...

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Bail de l'hôpital d'Auxi (4). Auteur : régis renoncourt.

9 Juillet 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #église - presbytère - cimetière...

Les adjudicataires acquitteront tailles, subsides, centièmes et impositions mises et à mettre sur les dits immeubles, sans distinction de rendage (loyer); ils amenderont et fumeront les prés et terres à proportion du temps et des dépouilles (moissons) et les exploiteront raisonnablement en leur sole ordinaire sans pouvoir les dessoler (l'assolement le plus courant est l'assolement triennal: un an en "mars", avoine par exemple; un an en blé; un an en jachère), les décomposter sauf les prés qu'ils pourront déssoler en les fumant à proportion.

A suivre...

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Nous en sommes actuellement à 35 445 visiteurs et 114 590 pages lues; merci de rester fidèle à notre blog; nous souhaitons que vous le fassiez connaître à vos proches et à vos amis.

Parmi nos 6 648 articles publiés, celui du samedi 31 janvier 2015 portant sur une transaction en l'an VIII est toujours d'actualité.

Lire la suite

Bail de l'hôpital d'Auxi (3). Auteur : régis renoncourt.

8 Juillet 2016 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #église - presbytère - cimetière...

Ce 13 septembre 1740, il est donc procédé "au baillement et fermage des manoirs et terres labourables et bois de la Maladrerie du village de Labroye unie au dit hôpital pat lettres patentes et déclaration de Sa Majesté.

Viennent ensuite les clauses de l'adjudicaion.

Premièrement, les parties d'immeubles se bailleront et adjugeront au plus offrant et dernier enchérisseur et les adjudicataires en entreront en jouissance au premier jour d'octobre 1741, pourront en jouir pendant 9 ans et paieront leurs redevances chaque année entre les mains du receveur de l'hôpital en deux paiements égaux à la St Rémy et à Noël.

A suivre...

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

 A ce jour, nous en sommes à 35 430 visiteurs et 114 561 pages vues.

Merci de votre visite. Faites connaître notre blog à vos amis et connaissances.

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>