Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #buire au bois tag

Un accord au sujet d'une rente à Buire au Bois en 1704.

1 Août 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #Buire au Bois

En l'absence de crédit organisé, la forme la plus courante, tout au moins dans les campagnes, est la rente: ainsi les parents de Jeanne Thérouanne ont reçu, le 18 mars 1700, de Lefebvre, tailleur d'habits à Bachimont, une somme de 100 livres. Ils lui ont donc constitué une rente au capital de 100 livres. Le paiement des intérêts ne diminue pas le montant de la rente à rembourser.

A la mort de ses parents, Jeanne Thérouanne et son frère cadet "héritent" de la rente et, en outre, d'un arrérage d'intérêts de 6 livres 5 sols. Pour se libérer de cet arrérage, Jeanne Thérouanne va donner à son créancier la jouissance; pour un an, de trois quartiers de terre, soit un peu plus de 3 000 m2. Cette terre est en mars (avoine ou seigle) et en jachères, alors que la terre voisine, qui reste à Jeanne Thérouanne, est avestie (semée) en blé. Nous avons ici, en résumé, le système de l'assolement triennal.

Si les bailleurs veulent vendre à Lefebvre la parcelle pour racheter la rente, ils pourront le faire mais ils devront rembourser à celui-ci "les amendements, améliorations et autres mises s'il s'en trouve".

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Le décès de Marcel Dubois, maire de Buire en 2003.

22 Novembre 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #Buire au Bois

abeille

Sous le titre "Décès de Marcel Dubois, maire de Buire-au-Bois, un homme discret et cosntructif", "l'Abeille de la Ternoise" du 22 mai 2003 en fait la relation suivante:

"Marcel Dubois, maire de Buire-au-Bois depuis 2001 est décédé la semaine dernière des suites d'une longue maladie. Vendredi dernier, lors de ses obsèques, c'est un hommage unanime que lui ont rendu de nombreuses personnalités.

Tous les maires du canton, le sous-préfet, des maires du Pas-de-Calais, Michel Sergent, ami de longue date de la famille, les anciens du club de football de Montreuil, la population, tous ont salué la mémoire d'un homme discret, constructif et efficace.

Né en 1937  Montreuil-sur-mer, il a fait une carrière d'instituteur dans le Boulonnais avant de retrouver ses racines auxiloises à la retraite. Il y a dix ans, avec sa femme, ils sont venus s'installer à Buire-au-Bois.

En 1996, M. Dubois a été élu conseller municipal et maire en 2001. Vice-président de la communauté de communes de l'Auxilois pendant un mandat, il était toujours délégué au sein de la structure intercommunale.

Très engagé et passionné, il s'investisait pleinement dans ses fonctions, notamment au sein de l'AFR qu'il présidait ou encore au syndicat des eaux dont il était également président.

De son métier d'enseignant, il avait toujours gardé ses capacités d'éducation. Il aimait travailler et fédérer. Lors de ses obsèques, vendredi dernier, un intervenant dira même qu'il était un "passeur d'hommes".

Cet article est accompagné d'une photo.

marcel dubois maire de buire 2003 001

portrait de Marcel Dubois.

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives du Cercle historique

 

Régis Renoncourt

abeille

 

Lire la suite

Un contrat de mariage à Bachimont en 1697.

9 Septembre 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #Buire au Bois

abeille

 

Le 14 avril 1697, est signé le contrat de mariage

...entre Pierre Huré, fils à marier de défunts Pierre Huré et Marie Hermand, de Bachimont, accompagné de Jacques Leroy, beau-frère (mari de Marie Huré), laboureur à Epagnette et Martin Huré, frère cadet, d'Ivrencheux.

...et Jeanne Mouret représentée par son père Jean Mouret dit Saint-Jean, de La Neuville (hameau de Auxi-le-Château) veuf de Isabelle Prévost, accompagnés de Jean Mouret, frère de la mariée, demeurant à La Neuville.

  • Le marié apporte de sa mère un manoir amasé de maison et autres bâtiments tenu en fief, à Ivrencheux, sur 2 journaux 1/2 ainsi que sa part avec ses 5 frères et soeurs dans 3 mesures moins un quartier de terre labourable en plusieurs pièces et un cheval de la succession de son père.
  • La mariée apporte de son père une jument à poil gris et un petit poulain noir, une vache ou bien 40 livres, un veau de lait, une truie pleine, les avesties de quartiers de blé vert , à Auxi, les avesties de une mesure d'avoine à La Neuville, un setier de blé mesure d'Auxi, un coffre, deux chaudrons (un neuf et un vieux), une crémaillère, un pot à feu, une maie, une cuvette, deux paires de draps de lit, une couverture, une potière, un banc-séage, 10 livres d'étain, deux serviettes, deux chaises, une table, une cheraigne montée, un corset.

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

abeille

Lire la suite

Un contrat de mariage à Buire en 1695 (Tahon x Candas).

10 Décembre 2011 , Rédigé par Cercle Historique d'Auxi le château Publié dans #Buire au Bois

Le 12 décembre 1695, a lieu la signature du contrat de mariage entre:

Michel Tahon, charron à Buire, dont les parents sont décédés et qui est accompagné de ses frères et soeurs ainsi que de son oncle....

et Antoinette Candas, de Rougefay, alors hameau de Buire, dont le père est décédé et qui est accompagnée de sa mère ainsi que de ses frères et soeurs.

Le marié reçoit de la succession de ses parents:

  •  4 mesures de terre (1 ha 1/2) à Buire, à l'encontre de ses frères et soeurs.
  • le 1/4 des meubles et effets mobiliers de sa mère décédée (il a donc trois frères et soeurs germains).
  • 1/8 des meubles et effets mobiliers de son père décédé, à l'encontre de ses frères et soeurs des deux lits (consanguins).
  • les outils et bois à usage de son métier de charron qui sont parmi les meubles et effets (ils sont estimés à 175 livres). Le prix de ces ouils viendra en diminution de sa part.

Le partage se fera à la Toussaint. D'autre part, il "est vestu et allingé comme à son estat appartient".

 

La mariée reçoit de sa mère en avancement d'hoirie (héritage), tant pour sa part que pour celle sur son père décédé:

  • trois mesures et demie (un peu plus d'un hectare) de terre, en trois pièces, à Rougefay et Buire.
  • l'avestie (terre semée) de blé vert sur la troisième pièce, d'une mesure.
  • elle labourera de "toutes royes" en leur temps les trois mesures et demie pendant trois ans (cela correspond à l'assolement sur trois ans dit assolement triennal).
  • les avesties de deux mesures de terre de blé vert dont elle aura la "dépouille" (récolte) en août 1697 ( le donatrice préparera et ensemencera cette terre).
  • une vache
  • deux fers, un chaudron, une poêle, un minchoir, une cuvette, une crémaillère, plusieurs meubles à usage de ménage à la discrétion de la donatrice, 3 pièces de drap de lit, 4 pierres de lin, un coffre, le tout au jour de son mariage.
  • une jupe noire pour le jour de ses noces. Elle sera "vestue et allingée comme à son estat appartient".                                                                                           
Lire la suite

Un loup à Buire-au-Bois en 1795.

2 Août 2011 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #Buire au Bois

Voici une attestation émanant du maire de Buire-au-Bois datée de 1795.

 

"Nous, soussignés, Maire et Officiers Municipaux de la commune de Buire-au-Bois, district de Montreuil-sur-mer, certifions que le citoyen Eloy Briois, résident en la commune de Noeux, a ce jourd'hui tué une vieille louve, non pleine, dans les bois du dit Buire-au-Bois. C'est pourquoi nous lui avons délivré le présent certificat pour le présenter au district de Montreuil pour recevoir l'indemnité voulue par la loi.  

 

Fait à Buire-au-Bois le vingt-trois fructidor, 3ème année républicaine (9 septembre 1795)".

                                           Signé FAUCONNIER, maire; TAHON; illisible                    

 

  •      Régis Renoncourt .
Lire la suite