Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par Régis Renoncourt

abeille

Pendant des siècles, le cheval fut "l'outil de travail" des agriculteurs, de certains commerçants, le principal "moteur" des moyens de transports et de communication.

Le 4 mars 1850, le maire d'Auxi, Benoît Léturgez, prend un arrêté réglementant leur circulation.

"Considérant qu'il est essentiel de défendre dans l'intérêt des piétons que les chevaux ou autres animaux non attelés soient conduits en grand nombre par une seule personne.

Considérant que les animaux ne sauraient être conduits sans danger par des enfants au-dessous de 15 ans au moins;

Arrêtons:

Article 1er : il est défendu de la manière la plus absolue de faire ou de laisser courir au galop dans les rues de la ville ou de ses annexes les chevaux ou autres animaux de trait ou de selle, soit tenus en laisse, soit montés ou attelés.

Article 2 : il est interdit aux propriétaires de chevaux ou autres animaux de trait ou de selle de conduire eux-mêmes ou de faire conduire par un seul guide plus de trois chevaux en laisse, non compris le cheval monté, dans les rues de la ville. Tout cheval monté devra toujours avoir une bride ou un filet.

Article 3 : il est défendu aux propriétaires de chevaux d'en confier la conduite aux enfants au-dessous de 15 ans ou à tous autres dont la force serait insuffisante pour les diriger ou les arrêter au besoin."

link

 

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

  • Régis Renoncourt. 
  • abeille 

Commenter cet article