abeille

"L'Abeille de la Ternoise" du 4 août 1956 titre en première page : "Auxi a acclamé ses champions cyclistes du Tour de France":

"Le vendredi 3 août, à 20 heures, la Compagnie des sapeurs-pompiers et la fanfare municipale s'en furent à la place du marché aux bestiaux où les deux coureurs les attendaient entourés de leurfamille et des membres du V.C.A., de "l'Auxiloise" et du B.C.A.

Un cortège s'organisa. Huyghe et Hoorelbèke prirent place dans une auto fleurie et, précédés des sociétés dont les cuivres lançaient aux échos les accents les plus entraînants, gagnèrent l'hôtel de ville.

Là, en présence d'une foule immense et après avoir reçu chacun l'hommage de leurs nombreux amis, sous forme de splendides gerbes de fleurs, monsieur Devulder, conseiller général, maire d'Auxi-le-Château, entouré de monsieur Hoyez, adjoint, président de "l'Auxiloise", de madame Fruchart, adjointe, des membres de l'assemblée communale et des présidents des sociétés  locales, s'approcha du micro installé sur les marches de l'hôtel de ville:

"Si, dit-il, on a beaucoup parlé d'Auxi-le-Château depuis un mois, c'est grâce à deux Auxilois que je suis heureux de féliciter ce soir. Ce n'est pas, en effet, par hasard qu'ils ont été sélectionnés pour le Tour de France. Cette sélection, ils la doivent à leur courage et à leur ténacité".

Les coureurs reçoivent ensuite les félicitations de monsieur Lefebvre, président du V.C.A.

Camille Huyghe dit son espoir de faire mieux la prochaine fois, Hoorelbèke adresse ses remerciements à la Municipalité.

Et de conclure: "un amusant et tout à fait familier s'engagea alors entre les deux hommes, cherchant en vain dans leur mémoire une anecdote drôle d'un Tour qui ne le fut point".

Puis il y un dépôt de gerbes au Monument ux Morts. Enfin, l'abbé Perdriel félicite les deux héros du jour.

Note : bien sûr, si vous avez des photos de cet événement et que vous nous les faites parvenir, nous les intégrerons avec plaisir à cet article

Régis Renoncourt. 

abeille

Retour à l'accueil