Le conseil de révision qui précédait la conscription du jeune militaire était un "grand moment" aussi bien pour les jeunes gens que pour les notables locaux appelés à juger de la "capacité" de ceux-ci à effectuer leur service militaire.

Il a disparu en 1965, remplacé par "les trois jours", le service militaire obligatoire ayant lui-même disparu en 2001.

Entre 1871 et 1914, le sentiment national est particulièrement exarcerbé et tout ce qui touche à l'armée particulièrement sensible comme on l'a vu avec "l'affaire Dreyfus".

"Saint Pol le 17 février 1906,

 

Mon cher maire,

 

J'ai reçu l'aimable invitation, que vous avez bien voulu m'adresser, d'assister au banquet qui aura lieu à Auxi-le-Château à l'issue des opérations du conseil de révision et j'ai l'honneur de vous faire connaître que je l'accepte avec plaisir.

 

Veuillez agréer, mon cher maire, avec mes remerciements, l'expression de mes sentiments les meilleurs."                                        

 

Régis Renoncourt .
Retour à l'accueil