• link
  • Les pièces montées sont au nombre de six: nous indiquons en face le prix de chacune d'elles.

1 - La cascade 7 jets          1 100 francs

2 - Diabolos et palmes        3 900 francs

3 - Le spiroïdal                    1 450 franc

4 - Le soleil jazz                  1 300 francs

5 - La croix de Saint André 1 825 francs

6 - La fantasque                   2 560 francs

 

Les intermèdes sont les suivants :

15 fusées d'honneur couleurs N° 8 à 138 francs      2 070 francs 

5 fusées d'honneur fantaisie à 160 francs                1 600 francs

2 fusées d'honneur nouveauté à 270 francs                540 francs

6 marrons d'air calibre 0.65 à 305 francs                  1 830 francs

1 volcan calibre 0.65                                                    235 francs

3 bombes couleurs calibre 0.65 à 250 francs               750 francs

2 bombes nouveautés calibre 0.65 à 430 francs          860 francs

2 bombes nouveautés calibre 0.75 à 550 francs       1 100 francs

2 bombes fantaisie calibre 0.75 à 415 francs                 830 francs

3 flammes de bengale rouge à 330 francs                     990 francs

3 flammes de bengale éblouissant  à 395 francs       1 185 francs

20 torches sur jute à 115 francs                                  2 300 francs

1 mortier carton calibre 0.65                                           205 francs

1 mortier carton calibre 0.75                                           260 francs

12 lances de service                                              264 francs

 

Soit un total de 29 834 francs pour ce "pack" n° 4 qui est, au point de vue du prix, le "pack" intermédiaire.

En cette même année 1951, à titre de comparaison, le Véloce Club Auxilois a reçu 16 000 francs pour l'organisation d'une course cycliste et l'association sportive des écoles d'Auxi a reçu 20 000 francs.       

Un instituteur célibataire reçoit 10 800 francs d'indemnité de logement par an, un instituteur marié 13 500 francs (en 1948, ils touchaient respectivement 4 800 francs et 6 000 francs, inflation oblige, voir un de nos précédents articles). 

 

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui nous ont permis et facilité l'accès à ces archives.

 

  • Régis Renoncourt   .
Retour à l'accueil