1936, c'est évidemment l'année du Front Populaire.
A Auxi, une municipalité de Front Populaire a justement été élue cette année-là. Il n'est pourtant pas certain que le programme diffère de celui des années précédentes.
   
A 7 heures 45, des salves d'artifice annoncent la fête.
   
A 15 heures, place de l'hôtel de ville, revue de la subdivision des sapeurs-pompiers, suivie d'une promenade musicale dans les rues de la ville pour se rendre aux divers jeux.
   
A 15 heures, place du Calvaire, jeu de ciseaux pour jeunes filles.
   
A 15 heures 45, rue d'Amiens, jeu de l'éteignoir.
   
A 16 heures 30, place du marché aux bestiaux, lâcher de pigeons voyageurs et baptême du tropique.
   
A 17 heures 30, marché au beurre, jeu de sabots.  
 
A 18 heures 15, rue d'Hesdin, course cycliste avec travestis.
   
A 19 heures, place verte, combats d'équilibristes.
   
A 19 heures 30, marché aux moutons, course à pied pour écoliers.
 
A 22 heures 15, place de l'hôtel de ville, grand feu d'artifice de Ruggieri avec embrasement de l'hôtel de ville et de l'église.
Après le feu d'artifice, grand bal populaire.
 
Retraite aux flambeaux la veille 13 juillet à 21 heures 15 avec le concours de la fanfare municipale et des sapeurs-pompiers (itinéraire: rue d'Arras, avenue Foch, rue d'Hesdin, rue Wallart, place verte (pause), rue du Heaume, rue du Pont Neuf, place de la gare (pause), rue d'Amiens, rue Bordeloise, rue Christine, place du marché aux porcs (pause), rue d'Abbeville, dislocation au Monument au Morts.
Les habitants sont invités à pavoiser et illuminer leurs habitations.  
 
  •      Régis Renoncourt .
Retour à l'accueil