Une proposition d'assurance malheureusement non datée mais pouvant se situer autour de 1880 (on fait allusion à la loi de 1867 et la salle d'asile ne s'appelle pas encore école maternelle) permet de présenter le patrimoine communal auxilois, les chiffres indiquant leur valeur estimée. Notons qu'il ne s'agit ici que des immeubles et de leur mobilier:

  • l'église     250 000 francs
  • l'hôtel de ville     60 000 francs
  • l'école des filles     30 000 francs
  • l'école des garçons     20 000 francs
  • le collège et une remise dans la cour     21 000 francs
  • le presbytère et un bâtiment en dépendant     11 000 francs
  • la salle d'asile     8 000 francs
  • l'école de Lannoy     6 000 francs
  • la maison vicariale     5 000 francs
  • la maison attenante     2 300 francs
  • le mobilier de l'hôtel de ville     3 000 francs
  • la remise à pompe     2 500 francs
  • le matériel à incendie     3 000 francs. 

 

Tout ceci, bien sûr, en "anciens francs" ou plus exactement en "francs germinal" d'avant la guerre 1914-1918. Que d'inflation depuis! (voir un précédent article)

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui nous ont permis et facilité l'accès à ces archives.

 

  •      Régis Renoncourt.

 

Retour à l'accueil