Nous avons publié cet article le 9 juin 2011 au tout début de notre blog; nous pensons qu'il est intéressant de revenir sur la création de cette "île", certes peu visible sur le terrain mais beaucoup plus quand on observe un plan d'Auxi.
    AUXI-EN-1810-ET-DEBUT-AUBECQ-016.JPG
 Le plan d'Auxi vers 1810. C'est un extrait du cadastre dit "napoléonien". Le canal de dérivation n'existe pas encore non plus que "l'île". Le cours de l'Authie est sinueux et propice aux débordements et aux crues d'hiver et de printemps au moment de la fonte des neiges   
 
 
Quand on regarde un plan d'Auxi, la présence d'une "île" sur l'Authie nous est familière.
Photo001
 Pourtant, cette "île" n'est pas naturelle et date de 1841, année où les frères Lefrançois ont obtenu l'autorisation par Ordonnance royale, émanant de Louis-Philippe, de créer une dérivation de l'Authie et sur celle- ci d'établir une filature mue par la force hydraulique.
 
Le Comité des travaux publics, de l'agriculture et du commerce du Conseil d'Etat entendu, le roi autorise donc cette dérivation à certaines conditions : le canal de dérivation ne pourra avoir plus de 6 mètres de largeur... ses rives ne pourront être surmontées d'aucune digue susceptible de former barrage et d'arrêter le cours des inondations.
 
Dans toute la partie de la rivière (l'Authie est en réalité un fleuve qui se jette dans la Manche, mais elle est le plus souvent appelée "rivière") comprise entre l'entrée du canal de dérivation jusqu'à son embouchure, le lit ne pourra pas avoir moins de 8 mètres de largeur au niveau des basses eaux...
 
Le fossé des armures, qui sert de décharge aux crues de l'Authie et de canal de ceinture à la ville d'Auxi-le-Château, ne pourra être détourné de manière à ce que son embouchure soit dans le nouveau canal en amont de l'usine. La dite embouchure devra toujours se trouver à l'aval de l'usine (l'amont est du côté de la source, l'aval est du côté de la mer ; par rapport à Auxi, Beauvoir- Wavans est en amont, Willencourt et Le Ponchel sont en aval).
 
Les travaux devront être terminés dans le délai d'un an, et seront exécutés sous la surveillance de l'ingénieur de l'arrondissement (de 1790 à 1926, Saint- Pol-sur-Ternoise est le chef- lieu d'un arrondissement qui comprend 6 cantons, dont celui d'Auxi).
 
Le Ministre secrétaire d'Etat au département des Travaux Publics est chargé de l'exécution de la présente Ordonnance.
 
Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.
 
  •      Régis Renoncourt  .  
Retour à l'accueil