Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Voeux au maire, 1981.

30 Avril 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #politique -élections

Ceux-ci font l'objet d'un article de "l'Abeille de la Ternoise" de 31 janvier 1981, intitulé "La présentation des voeux au Maire a donné lieu à une manifestation d'une ampleur inaccoutumée".

"La traditionnelle cérémonie des voeux au maire d'Auxi-le-Château a pris cette année une nouvelle dimension. Jusqu'à maintenant cette cérémonie se déroulait en la seule présence du maire et des conseillers municipaux. Pour 1981, elle s'est élargie à l'ensemble des employés communaux, les responsables des écoles primaires et secondaires, la gendarmerie, les sapeurs-pompiers.

Cette grande "famille" s'est donc retrouvée le vendredi 23 janvier à la cantine du groupe scolaire.

M. Jean Arnaud, premier adjoint, exprima au nom de l'ensemble du conseil municipal, ses meilleurs voeux à M. Thélu et une meilleurs santé pour 1981; il formula l'espoir aussi que l'action municipale puisse se poursuivre dans une ambiance agréable.

Ce fut ensuite au tour de M. Gilles Hoyez, secrétaire de mairie, de présenter ses voeux au nom de l'ensemble des employés communaux; il renouvela le témoignage d'attachement et de cette grande famille auxiloise à l'égard des administrés.

M. Francis Thélu remercia l'ensemble de l'assistance pour ses voeux et l'assura de la continuité de l'action menée pour le bien-être de tous.

Cette présentation de voeux fut suivie d'une manifestation de sympathie en l'honneur de M. Marcel Picoletti qui nous quitte le 1er février pour Troyes où il est nommé ingénieur divisionnaire des T.P.E. M. Thélu offrit à M. Picoletti la médaille d'honneur de la ville d'Auxi, marque de sympathie et d'amitié pour un homme qui a rendu de très importants services à la collectivité depuis son arrivée en 1974.

A la suite de cette manifestation, l'assistance fut conviée à prendre l'apéritif avant de passer à table pour déguster tripes et frites préparées dans la cuisine scolaire par un personnel de service efficace et bénévole.

Cette fin de soirée connut l'approbation générale et permit à chacune et chacun de passer d'agréables moments de détente en ce début d'année 1981.

Cet article est accompagné de trois photos.

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

S.I. , 1981.

29 Avril 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #associations

En 1981, le syndicat d'initiative d'Auxi a 10 ans; suite au décès de son président fondateur, Bernard Lalloux, il a été présidé par Gabriel Lottin puis Michel Paux.

Le numéro de "l'Abeille de la Ternoise" du 26 décembre 1981 consacre un article à cette association sous le titre assez long : "Deux expositons dignes d'intérêt sont présentées par le Sybdicat d'Initiative, des variations pour un clocher et petits métiers et objets de la vie domestique".

"L'hôtel de ville d'Auxi accueille jusqu'au 10 janvier 1982 deux expositions dignes d'intérêt présentées par le Syndicat d'Initiative présidé par M.Michel Paux. La première intitulée "variations pour un clocher" est composée de diverses oeuvres artistiques représentant le clocher de l'église Saint-Martin d'Auxi. Des reproductions d'aquarelles de l'an 1600 aux gravures et photographies récentes, les représentations effectuées ne manquent ni de charme ni de qualité.

Dans cette même salle d'honneur de la Mairie sont exposées les travaux réalisés par les élèves de Mlle Dupuis autour du thème "petits métiers et objets de la vie domestique" qui rappelle l'existence des raccommodeurs de faïence, des couturières, matelassières etc..

Nous reviendrons plus longuement dans notre prochaine édition sur la composition de ces deux expositions dont le vernissage a eu lieu dans la soirée du 19 décembre dernier, simultanément avec la remise des prix aux gagnants du concours "promenade Auxi détails".

Cet article est accompagné de trois photos.

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique

Régis Renoncourt.

Lire la suite

une figure auxiloise hors du commun

29 Avril 2015 , Rédigé par Cercle Historique d'Auxi le château et de ses environs

Né le 28 mai 1872 à Auxi le Château, François Joseph PIERRIN est le fils de Alexandre Pierrin et de Zulma Gosselin. Il fut agriculteur à Auxi,,sa ferme se situant dans l'actuelle rue du Général Leclerc, au niveau de l'imprimerie Dufour. Célibataire jusqu'en1923, il épousa Marie Sophie CREPIN,à l'âge de 51 ans. Ils n'ont pas eu de descendance directe. En date du 10 novembre 1937, Joseph Pierrin fait un testament olographe qui ne sera ouvert que le 15 juillet 1938, deux jours après son décès; Par ce testament, Joseph Pierrin lègue tous ses biens aux Hospices d'Auxi le Château, à l'exception de quelques terres qui reviennent à son épouse en pleine propriété. En contre partie, Joseph Pierrin veut un service d'enterrement de dix heures ! deux messes basses par an, l'entretien de sa concession au cimetière d'Auxi, et l'entretien du monument qu'il a fait ériger dans une pâture à Lannoy, en commémoration du décès accidentel à cet endroit de son grand père, Jean-François Pierrin ,le 1er avril 1872, à l'âge de 49 ans. Une rue d'Auxi le Château porte le nom de Joseph PIERRIN.

R. Thibaut

Lire la suite

Brigade fleurie (suite), 1981.

28 Avril 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Voici la suite de l'article de "l'Abeille de la Ternoise" du 17 octobre 1981.

Outre diverses personnalités départementales et régionales étaient présents le MDLC Delabre entouré des gendarmes de la brigade ainsi que leurs épouses ainsi que les élus de la région auxiloise à savoir Francis Thélu maire d'Auxi, Lucien Pignion, député-maire de Saint-Pol, le docteur Pruvost, conseiller général, maire de Frévent. Richard Dehaine, président du SIVOM, absents, excusé, était représenté par Alfred Letalle, vice-président chargé du service "Sécurité et protection" auquel sont étroitement liés les gendarmes auxilois.

Le colonel Houdelette remet au MDLC Delabre le trophée qui restera pour plusieurs mois à la brigade locale.

Avec la coupe, un chèque et une plaque ont ensuite remis au commandant de la brigade et cela se termine par un vin d'honneur.

Cet article est accompagné de deux photos.

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Brigade fleurie, 1981.

27 Avril 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Sous le titre "La brigade fleurie : "hors concours" pour trois ans", "L'Abeille de la Ternoise" du 17 octobre 1981 nous apprend que la brigade fleurie de gendarmerie auxiloise a été classée "hors concours" pour trois ans et que telle est l'affirmation du colonel Houdelette, commandant la légion de gendarmerie du Nord-.Pas-de-Calais

"Comme nous l'annoncions dans notre édition du 12 septembre la brigade locale s'est brillamment distinguée lors d'un concours régional disputé par les 155 postes des deux départements concernés.

Située dans un cadre verdoyant, rue de Lannoy, la caserne auxiloise placée sous le commandement du M.D.L. chef Delabre a été classée première ex-aequo avec celles de Jeumont et de Mortagne dans le département du Nord. Cette distinction sans aucun doute méritée a donné lieu à une réception dans la journée du 12 octobre dernier, honorée par la présence du colonel Estienne, commandant le groupement de gendarmerie du Pas-de-Calais."

A suivre..

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du Cercle historique.

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Caisse d'Epargne, 1835-1836(6).

26 Avril 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Article 11 : les dépôts seront inscrits sur un livret au nom des déposants numéroté et contresigné par un directeur et un secrétaire.

L'intérêt sera réglé à la fin de chaque année, il sera capitalisé et produira des intérêts pour l'année suivante; les remboursements successifs seront inscrits au livret qui sera enlevé lors du remboursement intégral. Aucun déposant ne pourra avoir plus d'un livret en son nom ou sous des noms supposés; le contrevenant sera privé de tout intérêt et de la faculté d'avoir un compte à la Caisse.

 

Article 12 : lorsqu'un déposant aura versé la somme nécessaire pour l'achat d'une inscription de rente, la Caisse pourra , sur la demande du déposant, en faire l'acquisition au nom de ce dernier.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Merci pour votre fidélité à notre blog.

Lire la suite

Caisse d'Epargne, 1835-1836 (5).

25 Avril 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Article 9 : la caisse ne reçoit pas moins d'un franc ni au-delà de 300 francs du même déposant chaque semaine. Elle cesse de recevoir du même déposant lorsque les dépôts successifs ont atteint le capital de 3 000 francs. Lorsque, par l'accumulation des intérêts, le crédit d'un déposant  dépassera 3 000 francs en capital, il ne lui sera bonifié aucun intérêt de la somme excédant ce maximum.

Article 10 : la Caisse ne tient compte des intérêts que pour les sommes rondes de dix francs et au-dessus et 15 jours seulement après que chaque somme de dix francs aura été successivement versée ou complétée jusqu'au jour de la demande en rembours qui se fera en prévenant 15 jours d'avance.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Merci pour toutes les précisions que vous apportez en faisant des commentaires.

Lire la suite

Caisse d'Epargne, 1835-1836 (4).

24 Avril 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Article 6 : les directeurs éliront à la majorité des suffrages un vice-président et un secrétaire; ils régleront, sous l'approbation du ministre compétent, l'administration intérieure de la Caisse.

Ils pourront établir un bureau d'administration composé de 5 membres dont un conseiller municipal, lesquels seront choisis parmi eux pour régir la Caisse et en surveiller le service.

 

Article 7 : la Caisse d'Epargne est établie pour recevoir les économies des particuliers et les verser immédiatement sous son nom au trésor royal conformément à l'Ordonnance royale du 3 juin 1829 et à la loi du 5 juin 1835; elle n'est qu'un simple intermédiaire entre eux et lui.

 

Article 8 : le taux de l'intérêt est le même que celui qui est alloué par le trésor public. La fixation de ce taux sera rendue publique par l'insertion dans les feuilles hebdomadaires de l'arrondissement et du département.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Votre apport dans le domaine de recherches en Histoire locale sera toujours très apprécié.

 

Lire la suite

Caisse d'Epargne, 1835-1836 (3).

23 Avril 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Article 3 : la Caisse sera administrée gratuitement par un Conseil composé du maire d'Auxi-le-Château et de 15 directeurs dont les fonctions dureront 3 ans et qui seront renouvelés par tiers chaque année.

Les directeurs sortants seront indiqués par le sort pour les premères anées et ensuite par l'ancienneté.

 

Article 4 :les 15 directeurs seront choisis, savoir 3 parmi le conseil municipal; 12 parmi les citoyens les plus recommandables de la ville et particulièrement parmi les souscripteurs; ils seront à la nomination du conseil municipal.

 

Article 5 : le maire préside le conseil des direteurs toutes les fois qu'il assiste aux séances; il peut se faire remplacer par un adjoint.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

La prochaine réunion de notre association aura lieu le mercredi 29 avril 2015 à 18 heures au local rue Salengro; vous pouvez vous y inviter.

Lire la suite

Caisse d'Epargne, 1835-1836 (2).

22 Avril 2015 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #patrimoine communal

Au cours de la séance du 6 février 1836, le conseil municipal d'Auxi vote les statuts de la Caisse d'Epargne qui sont approuvés par l'Ordonnance Royale du 2 juillet 1836.

Article 1 :cette Caisse sera destinée à recevoir en dépôt les sommes qui lui seront confiées par toutes personnes domiciliées à Auxi-le-Château ou dans le canton qui désireront y verser leurs épargnes; elle sera mise en activité aussitôt que les présentes auront reçu l'autorité du gouvernement.

Article 2 : le fonds de dotation de la caisse se composera des dons et souscriptions recueillis en sa faveur jusqu'à ce que les intérêts de ce fonds et les bénéfices de l'établissement puissent suffire aux frais de l'administration. Le conseil municipal pourra voter chaque année, sur la demande des directeurs, les sommes nécessaires pour compléter ces dépenses.

Il sera fait un appel aux personnes bienfaisantes pour les inviter à concourir à cette institution philanthropique; une salle de l'hôtel de ville sera destinée à son administration.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Votre concours à nos activités de recherches sur l'Histoire locale sera toujours le bienvenu.

Lire la suite
1 2 3 4 > >>