Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dans la lagune de la station d'épuration en 1993 (2).

31 Janvier 2014 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #autour de l'authie

Deux photos; sur l'une figure Pascal Saillot; sur l'autre, Régis Renoncourt avec un groupe d'élèves.

Ces photos sont aux archives du cercle historique.

 

 

Régis Renoncourt.

 

 

Lire la suite

Dans la lagune de la station d'épuration en 1993.

31 Janvier 2014 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #autour de l'authie

abeille

 

Dans la station d'épuration construite en 1982, il y a une lagune de décantation entre les bâtiments proprement dits et l'Authie : les eaux qui se jettent dans la rivière (pardon le fleuve!) sont, en principe exemptes de pollution.

En 1993, des élèves du collège, guidés par le directeur du C.P.I.E., Pascal Saillot, réalisent des plantations de roseaux. 

Quelques images pour les prochains articles.

 

lagune-station-d-epuration-1993-001.jpg

lagune-station-d-epuration-1993-002.jpg

Régis Renoncourt

abeille

Lire la suite

Pierre Secret.

31 Janvier 2014 , Rédigé par Régis Renoncourt

abeille

 

Nous avons appris le décès de Pierre Secret.

Né en 1939 dans une famille implantée à Auxi depuis plusieurs générations, il a fait toute sa carrière d'enseignant au collège de cette ville.

Voici une photo de lui prise au cours d'un voyage scolaire à Arras en 1985.

pierre-secret-001.jpg

Régis Renoncourt.

Lire la suite

Un arrêté sur l'usine Koechlin en 1840.

27 Janvier 2014 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #autour de l'authie

abeille

 

Le 15 mars 1840, le maire d'Auxi, Louis Nicolas Guislain Wallart prend l'arrêté suivant:

"Voulant donner à tous les habitants les moyens de faire connaître leur opinion sur l'avantage ou le désavantage de l'établissement d'une filature et d'un tissage mécanique sur un canal de dérivation appartenant au sieur Koechlin, rue d'Hesdin...

Article 1er : le dernier délai accordé pour exprimer son avis sur l'usine projetée est fixé au 20.

Article 2 : de 9 heures du matin à midi et de 3 heures à 5 heures du soir, le maire consignera dans la salle de mairie les déclarations qui lui seront faites par les habitants pour ou contre cet établissement.

Article 3 : le présent arrêté sera ce jourd'hui dimanche lu à l'issue de la messe paroissiale.

 

L'arrêté du 15 juin 1844, pris par le maire d'Auxi, Benoît Léturgez, fixe le dernier délai accordé pour les avis au sujet du régime des eaux de l'usine Koechlin.

 

Pour écrire cet article, nou avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

 

Régis Renoncourt. 

abeille

Lire la suite

Une procuration en 1720.

27 Janvier 2014 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #armée - guerre - commémorations

abeille

Quand on part à l'armée, on n'est jamais certain d'en revenir et il vaut mieux prendre ses précautions quant à ses biens.

Le 16 mars 1720, Jean-François Louchelart, âgé d'environ 17 ans, soldat au régiment du Maine, donne pouvoir général et spécial à François Louchelart, son père, cabaretier à Auxi, d'agir en son nom dans toutes les affaires qui le concernent.

Il pourra :

  • affermer (louer) ses immeubles, en recevoir les redevances, en bailler quittances, insérer dans les baux toutes clauses qu'il avisera pour le prix et rendages (loyers) qu'il lui plaira.
  • contraindre par voie de droit ses débiteurs.
  • plaider, poursuivre, défendre jusqu'à jugement définitif.
  • appeler appel, relever, constituer procureurs, les révoquer si bon lui semble, en établir d'autres au fait de plaidoirie, s'opposer, s'appointer, s'accorder, transiger.
  • passer pour cela tous actes et contrats nécessaires et généralement agir, procurer et négocier.


Pour écrire cet article, nous avons consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt

abeille

Lire la suite

Un "débordement d'eaux pluviales" en 1835.

26 Janvier 2014 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #autour de l'authie

abeille

 

Le 9 juin 1835, le maire d'Auxi, Louis Nicolas Guislain Wallart, écrit au sous-préfet de Saint-Pol:

"J'ai l'honneur de vous informer que dans l'après-midi du 6 courant, par suite d'un orage, il y a eu un débordement d'eaux pluviales si abondantes que les fossés dits de Bernâtre et de Maison-Ponthieu n'ont pu les contenir.

Trente deux mesures (soit 13 ha 1/2) ont été couvertes d'eaux limoneuses ou dégradées. Les détenteurs en ont éprouvé d'autant plus de dommage que, pour la plupart, elles étaient semées en lin, chanvre ou autres graines ou devaient l'être le lendemain.

Plus de 15 individus sont venus m'adresser leurs réclamations; ils méritent le plus grand intérêt parce que ce sont presque tous des ménagers dont la fortune est compromise par la perte qu'ils ont éprouvée."

Il demande l'envoi d'un commissaire pour évaluer les pertes afin de solliciter une aide.

Le 25 août, le préfet indique qu'il y a une somme de 120 francs de prévue.

 

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

abeille

 

Lire la suite

"Jeux": charade n°2.

26 Janvier 2014 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #"jeux": localisation dans le temps ou dans l'espac

abeille

 

  • Au Moyen-Age, ma première pouvait être "morte"; elle peut aussi être "forte" ou "chaude".
  • Il vaut mieux ne pas avoir oublié sa raquette quand on entre sur mon second.
  • Mon tout est un maire d'Auxi du début du XXème siècle.

 

Régis Renoncourt

abeille

Lire la suite

Une forme d'aide sociale en 1847.

26 Janvier 2014 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #autour de l'authie

abeille

Comment aider les plus démunis sans leur faire simplement la charité c'est-à-dire un don d'argent ou de marchandises? C'est ce qu'essaie de faire la municipalité d'Auxi en 1847.

Au cours de sa séance du 20 février 1847, le conseil municipal d'Auxi décide, à l'unanimité, par acclamations, que les six hectares de marais du Mont Blanc, tourbés depuis longtemps, seront mis en culture au profit des familles indigentes qui en jouiront pour elles-mêmes sans rétribution pendant les trois années 1847, 1848 et 1849, à la charge pour elles de cultiver essentiellement de la pomme de terre (celle-ci, connue depuis longtemps déjà, connaît encore en France des difficultés d'implantation: elles est pourtant, par sa facilité de culture et son pouvoir nourrissant, un bon substitut au blé).

On précise que ces familles ne pourront céder à des tiers ces terres qui leur seront attribuées.

 

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

abeille

Lire la suite

Sur l'usine Koechlin en 1841.

26 Janvier 2014 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #autour de l'authie

abeille

Faire vivre le commerce et l'artisanat, donner du travail aux plus pauvres, a toujours été une préoccupation majeure pour les édiles.

Lors de la réunion du conseil municipal d'Auxi du 3 février 1841, un membre évoque avec regret le rejet de la demande d'autorisation d'ouverture d'usine (donc de moulin, les machines étant mûes par la force hydraulique) faite par Koechlin.

L'assemblée reconnaît l'intérêt de cette usine:

  • elle consommerait les lins produit localement.
  • elle procurerait du pain à une quantité de malheureux, pour la plupart de 12 à 15 ans, qui soutiennent leurs parents demeurés sans travail depuis plus de deux mois, à cause de la rigueur de la saison.

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

abeille 

Lire la suite

De l'écoulement des eaux usées en 1840.

26 Janvier 2014 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #autour de l'authie

abeille

Au cours de la réunion du conseil municipal d'Auxi du 5 novembre 1840, on recommande aux soins du maire provisoire (c'est alors Pierre Dyvincourt, suite à la démission de Wallart et Benoît Léturgez n'ayant pas encore été nommé) de ne pas souffrir de laisser écouler par toute espèce de conduite ou même de jeter sur la voie publique des eaux fétides et malsaines comme les eaux de lavage de laine, de teinturerie, eaux de fumier appelées roussi et autres reconnues nuisibles à la salubrité (toutes ces eaux aboutissent finalement à l'Authie au moment des pluies abondantes).

 

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

abeille

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 > >>