Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les 4 premières générations de couples issus de Dubos-Leconte.

31 Mars 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #généalogie - familles - couples

Le couple Dubos-Leconte se forme en 1689.

Nous allons indiquer les couples issus de ce couple initial au fil des 4 premières générations avec la date du mariage:

2ème génération:

  • Dubos-Turbet (?)
  • Dubos- Mouret (1722)
  •           - Bé (1725).

3ème génération:

  • Dubos-Dufay (1748)
  • Dubos-Saussart ( 1749)
  • Dubos-Pranger (1761)
  • Cailly-Dubos (1766)
  • Hulot-Dubos (1767).

4ème génération:

  • Dubos-Acloque (1779)
  • Dépréaux-Dubos (1787)
  • Dubos-Gambier (?)
  • Farcy-Hulot (1793)
  • Cailly-Cailleux (1793)
  • Dubos-Cayeux (an II)
  • Marcotte-Dubos (an II)
  • Dufétel-Hulot ( an V)
  • Dubos-Ricouart (?)
  • Boitez-Dubos (an II)
  • Dufétel-Hulot (an IX)
  • Cailly-Tillier (an XII)
  • Hulot-Dufossé (1810). 
  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Rafle des objets sacerdotaux en l'an II (3).

31 Mars 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #politique -élections

link         "Et le même jour, nous commissaires susdits assistés comme dit est nous sommes transportés à la chapelle dite Notre-Dame dépendante de la municipalité d 'Auxi-la-Réunion, y étant, il nous a été délivré un calice, sa patène et un reliquaire en argent pesant au poids cy-dessus une livre trois onces et demie.

Ce fait, nous avons laissé à la municipalité un bénitier en cuivre pour être réuni aux autres objets et conduit avec une cloche encore pendante au campenard, en la maison commune d'Hesdin et avons signé...

Et les pièces d'argenterie contenues aux trois procès-verbaux précédents ayant été pesés en présence de nous commissaires soussignés par les citoyens Nicolle, orfèvre à Hesdin, elles se sont trouvés du poids de quarante six marcs quatre gros et avons signé avec le dit Nicolle."

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série 2L des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.


Lire la suite

réponse au "jeu" n° 19: localisation dans l'espace: Noeux les Auxi.

31 Mars 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #"jeux": localisation dans le temps ou dans l'espac

link          Les photos présentées ont été prises à Noeux-les-Auxi que l'on appelait autrefois Noeux-les-Boffles et que l'on a parfois confondu au niveau du courrier avec Noeux-les-Mines. Le maire actuel de Noeux, monsieur Daniel Melin, est membre de notre association.

église noeux croix cimetière noeux 

 cacheleux noeux

A bientôt pour une nouvelle localisation dans le temps ou dans l'espace.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

1833, année de la création de la salle d'asile à Auxi.

31 Mars 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #écoles

 

Ce nom de "salle d'asile" ne doit pas être mal interprété: c'est le nom que l'on donne aux classes de maternelle lors de leur création.

Nous publions une lettre du préfet du Pas-de-Calais au sous-préfet de Saint-Pol (Saint-Pol-sur-Ternoise est sous-préfecture jusqu'en 1926) datée du 17 juin 1833.

"Arras, le 17 juin 1833.

 

Monsieur le Sous-Préfet,

Vous m'avez transmis, le 8 de ce mois, une lettre par laquelle monsieur le maire d'Auxi-le-Château (il s'agit de Louis Nicolas Guislain Wallart) vous informe que les Soeurs de la Providence invitées à se charger de la tenue de la salle d'asyle (orthographe de l'époque) que ce fonctionnaire (c'est ainsi que sont désignés les maires qui, rappelons-le, à l'époque, sont nommés par le pouvoir et effectuent  leur charge bénévolement, sans indemnité) se propose de former dans cette commune, ont cru devoir en référer à leur Supérieure qui a répondu que les statuts de l'Ordre s'opposaient à ce qu'elles se chargeassent de ces soins.

Ce motif de refus, monsieur le Sous-préfet, ne me paraît pas très fondé puisque la première salle d'asyle formée à Paris était tenue par deux Soeurs de la Providence. Il serait même à désirer que dans les communes où il existe des Soeurs, elles s'associassent à une oeuvre aussi essentiellement charitable.

Quant à la demande que fait monsieur le maire d'Auxi-le-Château afin d'obtenir, sur les fonds votés pour l'instruction primaire, la somme nécessaire à l'achat de livres et de modèles destinés aux enfans (orthographe de l'époque) pauvres, je vais examiner si je puis disposer pour cet usage de fonds votés par le Conseil général; je vous répondrai incessamment sur cet objet spécial.

J'ai l'honneur de vous adresser trois exemplaires de l'Instruction sur la formation de ces établissements. Je vous prie d'en faire parvenir un à monsieur le maire d'Auxi-le-Château qui s'occupera de trouver une personne réunissant toutes les qualités désirables pour la tenue de la salle qu'il se propose de fonder. Je vous prie de lui faire connaître combien j'applaudis à cette résolution que je seconderai autant qu'il dépendra de moi.

Agréez, monsieur le Sous-Préfet.....

De Champlouis."

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 5Z des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

  • Régis Renoncourt.
  • Docteur de l'Université 
Lire la suite

Les pompiers auxilois de 1861.

31 Mars 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #fléaux - incendies - inondations - maladies

Sur un mémoire daté sans doute de 1861, ce sont les noms des sapeurs pompiers qui ont monté la garde lors du sinistre survenu chez Joseph Toulet qui sont indiqués. Ils ont tous pris une consommation à 45 centimes sans doute une tasse de café.

  • Courtois Edouard père
  • Toulet
  • Jules Courtois
  • Constant Dubos
  • Ernest Tellier
  • Noël Petit
  • Joseph Trogneux
  • Jules Tellier
  • Tellier
  • Joseph Baclet
  • Gustave Dercourt
  • Deveaux, sapeur
  • Louis Douvry, sergent de ville
  • Wimart, tambour
  • Jean Baptiste Dufétel, garde
  • Sulpice Fardelle.

Soit un total de 7,20 francs.

Pour la seconde garde, Dufétel, garde-champêtre, étant chef de poste, il a été livré 7 tasses de café et 3 chandelles soit un total de 3,60 francs.

On ne sait pas, toutefois, qui a fourni les livraisons.

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Seconde partie du programme du concert de 1891 à Auxi.

31 Mars 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #fêtes - loisirs et sports

link             Nous avons, dans un article précédent, indiqué le programme de la première partie de ce concert. Voici celui de la seconde partie:

1 - La marche de Selamlik, fantaisie orientale (Sinocquet), fanfare municipale.

2 - Vive Paris, chansonnette comique (Doria), monsieur Le Niss.

3 - Un nid d'oiseau, romance (Darthur), madame Marcel.

4 - Thème de Himmel (par Gutermann) exécuté sur la flûte par monsieur Nettelet.

5 - La Traviata, opéra de Verdi, monsieur Marcel.

6 - Le garde-champêtre, monologue comique, monsieur D. , amateur.

7 - La brigue, dondaine, romance (Belloche), madame Marcel.

8 - Une répétition, grande scène comique (Lhuiller), monsieur Le Niss.

9 - Verse-moi Suzon, romance (Doria), madame Marcel.

10 - Je vous y prends, chansonnette comique, monsieur Lestra.

11 - Une soirée à Trianon, fantaisie (Coquelet), fanfare municipale.

  • Le talisman du père François (opérette en un acte) est interprété entre la première et la seconde partie.
  • La soirée sera terminée par le duo de Mireille, opera de Gounod, chanté par monsieur et madame Marcel.
  • Une quête sera faite au profit des pauvres pendant le concert. Le prix des places: deux francs pour les premières; un franc 25 centimes pour les secondes; 75 centimes pour les troisièmes.
  • On peut se procurer des billets chez tous les membres du Comité".

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série g des archives départementales du Pas-de-Calais à Arras.

  • Régis Renoncourt

 

Lire la suite

Rafraîchissements après incendie, 1873.

30 Mars 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #fléaux - incendies - inondations - maladies

link          Pour l'incendie du 27 au 28 janvier 1873, Madame Pruvost-Venier a livré trois litres d'eau-de-vie à 1,60 francs, un litre de cognac à 2,50 francs, 3 livres de sucre à 0,90 centimes et une livre de café à 2,40 francs soit un total de 12,40 francs.

Le lendemain, dans la nuit du 28 au 29 janvier 1873, la même a livré, pour 7 personnes, un litre "d'odevie", un demi litre de cognac, deux livres de sucre et un café soit un total de 6,15 francs

Pour l'incendie de janvier 1873 rue des Catelets, elle a fourni 23,80 francs de boissons aux pompiers sans que cela soit détaillé

Le tout est soldé le 29 décembre 1874. 

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Lettre d'un "anonyme" sur la construction du Pont Neuf à Auxi en 1863.

30 Mars 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #autour de l'authie

link           Dans les deux articles précédents, nous avons publié le rapport de l'Ingénieur en chef du département relatif à la construction d'un second pont à Auxi , daté du 10 juin 1863. Il y faisait allusion à deux lettres adressées le 8 juin 1863 au Préfet du Pas-de-Calais. Nous avons publié celle de Deslaviers, ancien maire d'Auxi, conseiller général du canton. Nous publions ici celle d'un "anonyme".

Celui-ci est favorable au pont "demandé depuis 30 ans", précise-t-il, mais il dénonce la précipitation et "l'arbitraire" du tracé proposé. D'après cette lettre "la direction donnée à ce pont et à la rue qui doit y faire suite (du côté de la rue d'Arras, actuelle rue du général de Gaulle) est disposée d'une manière arbitraire, en mettant en perspective des bâtiments faisant obstacle à la vue, à l'harmonie et à la commodité du passage. Cet "esthète" doit néanmoins être concerné par le projet. Il demande finalement que l'on suspende les travaux.

A la fin de sa lettre, il annonce l'arrivée procahine de deux pétitions dont la première, opposée à la construction du pont est dirigée, selon lui, par "l'entêtement et la mauvaise humeur de quelques-uns, signée par quelques égoïstes ou autres comprenant mal leurs intérêts et par une certaine quantité de gens qui, après avoir signé cette pétition auraient été disposés à signer la deuxième".

Cent cinquante ans plus tard, seules les archives peuvent restituer l'ambiance passionnée dans laquelle s'est faite la construction de ce pont que personne aujourd'hui ne remet plus en cause et qui semble même si utile à la circulation dans notre petite ville.

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série 2O des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Un concert à Auxi en 1891: première partie du programme.

30 Mars 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #fêtes - loisirs et sports

link      Cet article est extrait de "l'Abeille de la Ternoise" du 9 mai 1891:

"Le lundi 18 mai 1891, à 7 heures du soir, dans la salle de l'école communale des garçons (à l'époque, il n'y a pas encore de salle des fêtes à l'hôtel de ville), grand concert vocal et instrumental offert par la fanfare municipale à ses membres honoraires, sous la présidence deMonsieur Dercourt maire, avec le concours de madame Marcel, chanteuse genre du concert parisien, messieurs Marcel, baryton de la Scala de Lyon, X pianiste accompagnateur, Le Niss comique genre de l'Alcazar d'Hiver de Paris, Lestra, chanteur comique.

La première partie du programme:

1 - La sérénade au Camp, fantaisie (Mullot) fanfare municipale

2 - Le nageur marseillais, chansonnette comique (Bourges), monsieur Le Niss

3 - L'huissier de Berlurette, romance (Gravelière), madame Marcel

4 - Cavatine de Panini exécuté sur la flûte par monsieur Nettelet

5 - Craignez de perdre un jour (Dassier), monsieur Marcel

6 - Une marche militaire, chansonnette patriotique (Spencer), monsieur Le Niss

7 - Sur l'Impériale, romance (Vasseur), madame Marcel

8 - Les impressions d'un pantalon, monologue (Delormel), monsieur D, amateur

9 - La retraite aux flambeaux, marche, monsieur Lestra

10 - Madame Favart, opéra bouffe (Offenbach), monsieur Marcel

11 - Une soirée à Trianon fantaisie (Coquelet), fanfare municipale

 

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série g des archives départementales du Pas-de-Calais à Arras.

 

Lire la suite

Les métiers du cuir à Auxi (sauf cordonniers) en 1846.

30 Mars 2013 , Rédigé par Cercle Historique d'Auxi le château

  • link   Jean-Baptiste Lefebvre, 55 ans, marié à Marguerite Dolique, est corroyeur; ils ont un fils de 16 ans.
  • Phocien Petit, 37 ans, marié à Vénérante Bonnard, est mégissier; ils ont trois enfants de un à 7 ans.
  • Charlemagne Boudois, 30 ans , marié à Flore Dubos, est bourrelier; ils ont deux enfants de 6 et 9 ans.
  • Louis Paillart, 40 ans, marié à Augustine Révillon, 41 ans, est tanneur; ils ont un enfant de 5 ans; une domestique habite chez eux.
  • Alexandre Lefrançois, 29 ans, marié à Julie Froissart, est tanneur; ils ont un fils de 2 ans; une domestique habite chez eux.
  • Louis Carpentier, 66 ans, marié à Adeline Beaussart, 69 ans, est tanneur; ils ont deux enfants de 37 et 40 ans.

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série M des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>