Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les charpentiers à Auxi en 1820.

30 Janvier 2013 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #commerce - artisanat - industrie

Le recensement de 1820 nous donne de bonnes indications sur la société auxiloise il y a près de 200 ans.

Après les boulangers, les bouchers, les menuisiers, voici maintenant la liste des charpentiers:

  • Hippolyte Courtois, 27 ans est marié à Marie Anne Canteleux, 27 ans.
  • Jean François Ternisien, 62 ans est marié à Isabelle Delgove, 62 ans.
  • Pierre Auguste Courtois, 36 ans, est marié à Marie Françoise Ternisien, 33 ans. Ils ont trois filles de 2 à 6 ans.
  • Jacques Devaux, 39 ans est marié à Clotilde Vaudet, 37 ans. Ils ont deux garçons de 5 et 10 ans.
  • Claude Petit, 57  ans, est marié à Catherine Cochon, 44 ans. Ils ont trois enfants de 6 à 22 ans.
  • Louis François Wimart, 51 ans, est marié à Marie Anne Tahon. Leur fille, célibataire, a un bébé de un an. 
  • Jean Baptiste Heruy, 34 ans, est marié à Marie Françoise Acloque, 35 ans. Ils ont trois enfants de 3 à 9 ans.

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série M des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

  • Régis Renoncourt. 
Lire la suite

Une facture, un commerce: Parvillers-Serre, 1910.

29 Janvier 2013 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #une facture - un commerce

A la veille de la première guerre mondiale, la maison Parvillers-Serre se trouve sur la place du calvaire qui a vu l'implantation de plusieurs commerces depuis l'ouverture de la ligne de chemin de fer Béthune-le Tréport et la construction de la gare d'Auxi en 1879.

Voici l'en-tête de la facture:

  • commerce de charbons gros et détail
  • Parvillers-Serre, place du Calvaire, Auxi-le-Château, P.D.C.
  • "L'Abeille" compagnies anonymes d'assurances à prime fixe
  • contre l'incendie
  • contre la grêle 
  • sur la vie humaine
  • contre les accidents de toutes natures
  • agence générale

La facture date du 31 décembre 1910 et porte sur la livraison des marchandises suivantes  à la ville d'Auxi:

  • le 29 juillet 1910 : 1 230 kg de charbon de Bruay à domicile 35,70 frs
  • le 26 septembreb 1910 : 1 380 kg de  charbon de Bruay  41,40 frs
  • le 3 novembre 1910 : 1 560 kg fde charbon de Bruay  46,80 frs
  • Soit un total de 123,90 frs.

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Les menuisiers à Auxi en 1820.

29 Janvier 2013 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #commerce - artisanat - industrie

Comme nous l'avons indiqué précédemment, le recensement de 1820 est le premier, en ce qui concerne Auxi, à nous fournir une  bonne photographie de la population. Après les boulangers et les bouchers, nous publions aujourd'hui la liste des menuisiers.

  • Charlemagne Hulin, 41 ans, marié à Augustine Wimart, 42 ans. Ils ont une fille de 18 ans. Ils vivent dans la même maison que la mère, veuve, qui tient boutique.
  • Joseph Théodore Wimart, 32 ans, marié à Julie Lecossois, 34 ans. Ils ont une fille de 10 ans.
  • Jean-François Décadi Delporte, 38 ans, marié à Marie Angélique Acloque. Ils ont un garçon de un an.
  • Honoré Sombret, 30 ans, marié à Félicité Ternisien. Ils ont trois enfants de un à 6 ans.
  • Louis Potier, 71 ans, marié à Emelie Delporte, 59 ans.
  • François Marie Wimart, 63 ans, marié à Marie Anne Fourdrinier, 55 ans. Ils ont deux enfants de 19 et 21 ans.
  • Nicolas Leroy, 52 ans, marié à Geneviève Prudhomme, 45 ans.
  • Louis Joseph Déplanque, 42 ans, est marié à Marie Rose Maincourt. Ils ont 6 enfants de 1 à 20 ans

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série M aux archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

  • Régis Renoncourt
Lire la suite

Généalogie de Pierre Duvauchel au couple Victor Duhamel x Paulette Facquez mariés en 1930.

28 Janvier 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #généalogie - familles - couples

Pierre Duvauchel     x     Marie Cécile Delandre     1756

!

Pierre François Duvauchel     x     Marie Marguerite Domont  1785

!

Jean François Cossin      x      Marie Florine Bacon    1850

!

François Cossin     x   Denise Riquier    1878

!

Paul Facquez    x     Marie Catherine Cossin    1919

!

Victor Duhamel      x   Paulette Facquez     1930.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Une facture, un commerce: Loir-Maubrey, 1872.

28 Janvier 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #une facture - un commerce

La famille Loir est bien connue à Auxi au XIXème siècle. Le grand-père, Antoine Loir, venu de Robecq, près le Lillers, a épousé l'une des trois filles du notaire Legay en 1800. Il est mort, presque centenaire, en 1868. Il est marchand de draperie, sur la place et son commerce sera repris par l'un de ses fils. L'autre fils créera un commerce de vins et spiritueux rue de l'église, à côté de l'hôtel de ville: c'est la maison Loir-Delattre puis Loir-Darsy, après veuvage et remariage. Leur fils épousera une demoiselle Maubrey et reprendra le commerce.

Voici l'en-tête de la facture:

  • Auxi-le-Château (PdC) ancienne maison Loir-Darsy
  • Loir-Maubrey successeur
  • vins en fûts et bouteilles
  • assortiment de vins fins pour dessert
  • eaux-de-vie et liqueurs en gros
  • sucre et café

La facture date du 28 mars 1872 et sera soldée le 13 mars 1873.

Le commerçant a livré à l'hospice d'Auxi:

  • 25 bouteilles de vins de Bordeaux à 60 c soit 15 frs
  • une demi pièce de vin de Bordeaux soit 70 frs
  • 103 bouteilles à 18 c
  • 150 bouchons à 1,60 frs le cent.

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Une facture, un commerce: pharmacie Tripier, 1873.

28 Janvier 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #une facture - un commerce

A la fin du XIXème siècle, la pharmacie Devis puis Tripier se trouve rue d'Hesdin, actuelle rue Salengro, en face de l'actuelle pharmacie centrale.

Voici l'en-tête de la facture:

  • pharmacie Devis, E. Tripier succr Auxi-le-Château
  • bandages, clysopompes, irrigateurs, biberons et articles divers en caoutchouc
  • eaux minérales, oranges, citrons, chocolats, spécialités, poudres et élixir, dentifrice.

La pharmacie a livré à l'hospice d'Auxi en janvier, février, mars 1873:

  • le 4 janvier 1873: un vésicatoire de 5 cm2 soit 10 c
  • de l'hydte de morphine 5 cg en 5 paquets soit 35 c
  • du quinquina jaune pulvérisé, 10 g soit 50 c
  • le 11 janvier 1873: du sirop de morphine 50 g et bouteille soit 50 c
  • le 8 février 1873: de l'eau de fleur d'oranger, 1l soit 5 frs
  • du sirop de morphine 100 g et bouteille soit 90 c
  •  quassia amarra 30 g soit 30 c
  • le 20 février: gomme arabique 250g soit 1 fr
  • le 24 février: kermes minéral 10 g soit 30 c
  • farine de moutarde 250g soit 45 c
  • le 15 mars: teinture de digitale 20 g et bouteille soit 50 c.

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Généalogie de Antoine Lecouvé au couple Lucien Duval x Marie Coquart mariés en 1921.

27 Janvier 2013 , Rédigé par régis renoncourt Publié dans #généalogie - familles - couples

Antoine Lecouvé     x      Françoise Dufour    1668

!

Jean Lecouvé    x    Isabeau Tellier    1696

!

André Delgove     x     Marguerite Lecouvé     1710

!

Charles Dufétel   x    Marie Marguerite Delgove

!

Pierre Joseph Dufétel    x   Marie Anne Deray   1767

!

Pierre François Dufétel     x   Catherine Hulot   an 5

!

François Dufétel    x     Marie Catherine Paris    1826

!

Charlemagne Cordier     x    Joséphine Dufétel    1849

!

Louis Duval     x    Joséphine Cordier    1870

!

Ernest Duval     x     Blanche Tirmarche      1893

!

Lucien Duval    x   Marie Coquart    1921. 

  • Régis Renoncourt
Lire la suite

La fête du train à Auxi en 1980.

27 Janvier 2013 , Rédigé par Cercle Historique d'Auxi le château Publié dans #fêtes - loisirs et sports

Le 31 mai 1980, "l'Abeille de la Ternoise" titre sur deux pages:

"Ville du Far-West le temps d'une journée, Auxi-City a rassemblé cow-boys et indiens dans une cavalcade (ferroviaire) endiablée. la bataille du rail a été gagnée"

Il faut voir ici une allusion au film de René Clément, "la bataille du rail", datant de 1946 qui met en scène la Résistance chez les cheminots français; en 1980, le journaliste -supposons qu'il a une cinquantaine d'années- a pu assister à la sortie de ce film; du moins en a-t-il entendu parler. Mais le contexte est évidemment bien différent.

"Depuis près d'un an, l'organisation d'une cavalcade ferroviaire faisait son chemin et celui-ci a conduit finalement un millier de personnes à prendre, en gare d'Auxi, l'un des deux convois (qui étaient loin d'être funèbres) en direction de Saint-Riquier.

Grâce à une préparation assidue effectuée en étroite collaboration entre les membres du S.I., de l'ADPEVA et des élus et employés municipaux, le train, après 25 ans de silence, a sifflé plus de trois fois (encore une allusion à un film; décidément le journaliste est un cinéphile!) ce dimanche 25 mai et à cette occasion la place de la gare d'Auxi fut une véritable "plaque tournante" de l'amitié.

A quelques mètres du village western où indiens picards et visages pâles d'Aubecq rivalisaient d'imagination en matière des sensations: "the railway station" avait retrouvé pendant quelques heures son animation d'antan avec une affluence de voyageurs qui vécurent une épopée des plus divertissantes.

Dès l'arrivée à Saint-Riquier, les passagers furent accueillis avec enthousiasme par la municipalité et le comité des fêtes de cette ville. En "somme" tout était pour le mieux et la "bataille du rail" (encore!) était gagnée par les membres du S.I. et leurs amis. Après une pause méritée dans les "saloons" de Saint-Riquier, les participants regagnaient  les voitures et Auxi-City non pas à fond de train mais à la vitesse de 40 km/heure car "qui trop se hâte reste en chemin".

De retour au village western, chapeaux melon et bottes de cuir, redingotes, "longs cotrons" et hauts de forme cotoyaient les Peaux-Rouges qui pourtant ne manquèrent pas le plaisir de s'offrir quelques "scalps" après avoir invité leurs victimes à fumer le calumet de la paix. De ce fait, les centaines de visiteurs prirent plaisir à traînasser jusqu'au début de soirée qui clôtura cette cavalcade par un bal "à toute vapeur" animé par "Alchimie" et réunit tous les "boute-en-train" dans une chaleureuse atmosphère alors que la locomotive (diesel) et ses wagons rejoignaient leur port d'attache après avoir permis à plus de 1 000 personnes de passer un excellent après-midi" .

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série g des archives départementales du Pas-de-Calais à Arras.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite

Une facture, un commerce: Beaussart, savonnier, 1874.

27 Janvier 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #une facture - un commerce

Jean-Baptiste Jules Beaussart a une savonnerie dans la cour du château d'Auxi.

L'en-tête de la facture comporte outre la mention "Noix brevetées S.G.D.G.", plusieurs médailles:

  • exposition universelle Paris 1867, 1868
  • académie nationale
  • exposition universelle Beauvais 1869.

J. Beaussart a livré à l'hospice d'Auxi:

  • le 23 mars 1874 : 5kg de cristaux 1,65 frs
  • le 18 avril 1874 : 1/16 de savon vert  4 frs
  • le 25 avril 1874 : de l'eau forte  1,50 frs
  • le 27 mai 1874 : 5 kg de cristaux  : 1,65 frs
  • le 17 septembre 1874 : 5 kg de cristaux  1,65 frs
  • le 24 octobre 1874 : 1/16 de savon vert : 4,20 frs.

Pour écrire cet article, nous avons consulté les archives communales d'Auxi; nous remercions celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

  • Régis Renoncourt.

 

Lire la suite

L'agent municipal d'Auxi-la-Réunion et le son des cloches.

27 Janvier 2013 , Rédigé par Régis Renoncourt Publié dans #politique -élections

linkVoici un extrait du registre aux arrêtés de l'agent municipal d'Auxi-la-Réunion daté du 27 brumaire an IV , 18 novembre 1795.

Situons d'abord la période. Robespierre a été éliminé à l'été 1794 et il s'ensuit une réaction au cours de la période que l'on nomme la Convention thermidorienne.

L'année 1795 est très tumultueuse: non seulement la France est en guerre mais les "journées" se succèdent: en avril et mai, ce sont les derniers Montagnards qui sont vaincus. Encouragés par cette défaite, les Royalistes tentent à leur tour un Coup d'Etat en octobre. Celui-ci est réprimé par un général promu à un bel avenir, Napoléon Bonaparte. Il s'ensuit un nouveau "coup de barre" à gauche alors que la Convention thermidorienne se sépare en octobre pour faire place au Directoire. C'est alors que l'on voit le retour, à Auxi, de Dyvincourt qui s'était illustré à l'époque de Robespierre.

Voyons donc son arrêté:

"L'agent municipal d'Auxi-la Réunion considérant que d'après la loi du vingt et un fructidor dernier il est chargé de la police dans la commune du dit Auxi, considérant que rien n'est si lugubre pendant la nuit que le son insipide d'une cloche, considérant que la loi veut que l'exercice d'aucun culte ne soit rendu public d'une manière quelconque, fait très expresse défense au citoyen Outrebon, ministre du culte catholique, de sonner la cloche ou de la laisser sonner avant le lever de l'aurore ou après le soleil couché.

Fait au bureau du dit agent à Auxi-la-Réunion le vingt sept brumaire quatrième année républicaine

signé Dyvincourt."

L'ironie de l'Histoire veut qu'en 1796, Dyvincourt se rende acquéreur du château de Vaulx vendu comme Bien National suite à l'émigration de son propriétaire. Or, hier comme aujourd'hui, le château jouxte...l'église!

Pour écrire cet article, nous avons consulté la série L des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

  • Régis Renoncourt.
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 > >>