"Charité bien ordonnée commence par soi-même" dit le proverbe.

Le 23 mars 1846, le maire d'Auxi, Benoît Léturgez, écrit à l'agent-voyer cantonal:

"Le duc de Luynes ayant accordé 300 francs à employeR en travaux entre Auxi et le mont des Carrières (ce lieu est aujourd'hui appelé "pâture mille trous"), Léturgez précise que "s'il est mû par certain esprit d'intérêt général, il n'oublie pas, jusqu'à un certain point, son intérêt particuler puisque le chemin est le principal pour la vidange de son bois de la Justice."

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil