Le 24 octobre 1750, Claude François Dubos vend deux mesures de terres labourables, venant de la succession de son père, Claude Dubos.

à Pierre Wallart, vivant de ses biens, époux de Marie-Claire Deslavier

pour 440 livres.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt

Retour à l'accueil