Le fait de louer un bien dont on est soi-même locataire semble assez fréquent d'après les archives rencontrées.

Le 9 avril 1764, Louis Dollé, tonnelier et cabaretier à Auxi Artois sous-baille

à Théodore Flamant, jeune homme majeur légal, menuisier à Auxi Artois

le manoir, la maison et autres bâtiments à usage de cabaret à l'enseigne "la fleur de lin" à Auxi Artois, occupé par Dollé et appartenant à Jean-François Blondel, marchand boucher à Auxi Artois.

La jouissance commencera en juin et ceci jusqu'à la fin du bail, le 24 mars 1759.

Le loyer est le même que celui du bail mais il n'est pas précisé.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville

Régis Renoncourt

Retour à l'accueil