Au cours de la séance de conseil municipal d'Auxi du 13 mai 1949, le maire, Léon Vasseur, entretient le conseil au sujet de la construction d'un hôtel des postes dans la commune.

Il fait valoir que le bureau de poste est trop petit (celui-ci se trouve de l'autre côté de la place) et que la construction d'un hôtel des postes s'impose. Le coût de cette construction est évalué à environ 15 millions de francs (il s'agit ici des "anciens francs"). La participation de la commune serait de 25%.

Le maire propose au conseil d'acheter des dommages de guerre (notons que la pratique est courante après-guerre) et de prendre cette construction entièrement au compte de la commune. Il assure pouvoir trouver les dommages de guerre nécessaires au taux de 30 à 50% ce qui serait pour la commune un gros avantage.

Celle-ci serait propriétaire de l'immeuble et pourrait le louer à l'Etat moyennant un prix de location évalué à 4% du prix de la construction. Le montant de la location serait presque suffisant pour le paiement des intérêts et de l'amortissement de l'emprunt.

Le premier adjoint, Etienne Devulder, demande s'il ne serait pas plus avantageux d'acheter un immeuble et de l'aménager en hôtel des postes.

Le maire répond que l'administration des postes n'admettrait pas cette proposition et qu'elle exigerait la construction d'un immeuble conforme à ses plans.

Le principe de la construction est refusé par 12 voix contre 5 et un bulletin blanc. 

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil