Comme on sait, à Auxi, le cours de l'Authie engendre des marais et l'écoulement des eaux est un problème qui s'est longtemps posé aux édiles.

Au cours de la séance du conseil municipal du 9 août 1854, le nouveau maire, Gustave Deslavier, expose qu'il lui paraît nécessaire, dans l'intérêt général, de redresser le fossé d'égoût dit pont du Marais dont l'écoulement des eaux abondantes en tout temps et surtout au moment des crues d'eau est entravé par la direction vicieuse de ce fossé dont l'embouchure à son arrivée dans l'Authie se trouve en opposition avec le courant de cette rivière.

On charge donc la commission des marais d'un rapport sur ce sujet. 

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt.

 

Retour à l'accueil