Cet immeuble n'a pas changé de destination ni d'enseigne depuis plusieurs siècles mais il a changé maintes fois de propriétaire.

Le 5 juin 1880 a lieu une adjudication mobilière suite à la faillite de la propriétaire Césarine Victoire Panet veuve de Pierre François Perdu. Cette adjudication rapporte 2 407 francs.

Le 9 juin a lieu la vente de l'immeuble mis à prix 16 000 francs et acheté 24 000 francs par Henri Prosper Sauvage.

Le 22 avril 1881 a lieu la liquidation de la communauté des époux Perdu-Panet.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4 E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt. 

Retour à l'accueil