Depuis 1825, l'éclairage public "à l'huile" donne lieu, chaque année, à une adjudication publique.

Le 2 octobre 1849, le sous-préfet de Saint-Pol écrit au maire d'Auxi, Benoît Léturgez:

"Monsieur le Maire,

J'ai l'honneur de vous renvoyer revêtu de l'approbation de M. le Préfet, un cahier des charges et conditions applicables à la mise en forme, pour cinq mois, à partir du 15 octobre prochain, du service de l'éclairage dans votre ville.

Vous voudrez bien m'adresser, en double, dont un sur papier timbré, le procès verbal d'adjudication du service dont il s'agit."

 

 Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt

 

Retour à l'accueil