L'adjudication du ramassage des boues ayant été décidé l'année précédente, au cours de la réunion du conseil municipal d'Auxi du 6 février 1852, on apprend que l'adjudication est donnée à Jules Dufossé, fabricant de briques, pour trois ans, et pour le prix de 100 francs par an.

Pour expliquer de faible prix, on indique que la boue (qui peut servir d'engrais) n'est pas de bonne qualité à cause des graviers qui recouvrent les rues. 

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil