Pascal Calippe, jeune homme usant de ses droits, Jean-François Lagnien, cordonnier, Marie-Jeanne Antoinette Josephe Lagnien, majeure usant de ses droits, frère et soeur germains et seulement utérins de Pascal Calippe, demeurant à Auxi Artois

ont passé un "traité" avec Antoine François Calippe, frère germain et utérin, le 16 octobre 1770.

Ils reconnaissent que la société alors établie par cette transaction n'a duré naturellement par rapport à Jean-François Lagnien qu'environ un an à cause de son mariage et son établissement de communauté avec sa femme, ce qui l'a séparé de ses associés et fait verser dans la dite communauté comme de raison le fruit de ses travaux et de son industrie.

Cependant, les parties veulent éviter entre elles jusqu'à l'apparence de la moindre difficulté dans l'appréhension de troubler la paix, l'union et la bonne harmonie qui régnait entre elles.

Pascal Calippe et Marie-Jeanne Lagnien déchargent Jean-François Lagnien de toutes les charges de la société énoncées dans la transaction et s'obligent à lui payer à Pâques 1776 moins à titre de justice que par forme de présent 24 livres. 

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil