Il lui lègue aussi le 1/3 de deux jardins potagers qui sera pris par le fils le long et sur la liste des héritiers de François Gauduin. Il en profitera au jour du décès du testateur.

Il lui lègue aussi une mesure de terre labourable (la moitié de la moitié de 4 esures, en une pièce, acquise par le couple) au Cul Loisel à Auxi Ponthieu.

Il lui légue aussi une mesure (la moitié de deux mesures de pré "cy-devant à l'herbe, à présent à labour) acquise par le couple.

Il lui lègue aussi deux chevaux à choisir parmi ceux "qu'il délaissera de son chef" avec les harnachures.

Il lui lègue aussi la moitié du chariot et "des instruments y servant".

Il lui lègue aussi la moitié d'une charrue, d'un binot et d'une herse, le tout équipé.  

A suivre...

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives déprtementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil