Aux deux enfants, elle lègue sa part c'est-à-dire la moitié des meubles et effets. ils paieront les obsèques, dettes et funérailles et paieront, en outre, dans les 6 semaines 200 livres à François Cayeux. Celui-ci recevra aussi sa moitié de la mesure du bois Delporte et la moitié des 3 quartiers de pré à Gennes-Ivergny.

Jeanne Legris, femme de Gaspard Lenglet, aura ce qui lui a été donné comme partement de mariage et la moitié de 6 quartiers de terre à Auxi Artois.

Marie-Françoise Legris, femme de Antoine Michel Croutel, sa fille, devra se contenter des dons et avantages qui lui ont été faits en son partement de contrat de mariage, en date du 31 janvier 1737.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.  

Retour à l'accueil