Le 21 janvier 1835, Wallart, maire d'Auxi,dans une lettre à Pierron, député de Saint-Pol, cite une délibération du conseil municipal d'Auxi tendant à obtenir le droit de planter du tabac - droit que la commune avait autrefois et aussi la réduction du prix de celui-ci dans les bureaux de tabac.

Il ajoute : "Tout en désirant la suppression de tous les monopoles, nous ne croyons pas moins, tant qu'ils subsistent, qu'il est de notre devoir de faire tous nos efforts pour qu'ils portent aux habitants le moins de préjudice possible et quand il peut leur être utile, nous devons pareillement chercher à ce qu'ils tournent à leur profit. "

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil