En 1960, la municipalité dirigée par Etienne Devulder, se veut "apolitique" et refuse plusieurs fois de voter des motions présentées par des conseillers municipaux d'une autre liste et qu'elle juge trop "politiques".

Cependant, elle vote; d'après "l'Abeille de la Ternoise" du 6 février 1960, la motion suivante :"Le conseil municipal d'Auxi-le-Château, unanime, fait confiance au général de Gaulle pour résoudre le drame algérien, maintenir l'autorité de l'Etat et préserver les institutions républicaines".

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série g des archives départementales du Pas-de-Calais à Arras.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil