Le 2juin 1817 et les jours suivants a lieu la vente des meubles de la famille Bordeux suite au décès de Louis Bordeux, marchand auxilois; la famille Bordeux a toujours des descendants à Auxi et le magasin de mercerie Bordeux-Schnel sis sur la place a récemment fermé ses portes pour faire place à une boulangerie.

Il y a en tout 1 146 articles et nous n'en transcrirons qu'une partie; la liste que nous publierons, bien entendu, en plusieurs articles du blog, présente au moins un double intérêt; d'une part, elle nous permet de "pénétrer" dans un intérieur bourgeois d'une bourgade d'environ 2 000 habitants il  a deux cent ans; d'autre part, par l'identité des acheteurs, elle nous renseigne sur la micro société auxiloise à la même époque

1 - une crémaillère adjugée 1,50 francs à Carpentier, tanneur à Auxi.

2 - un gril, des pincettes, une pelle adjugés ensemble 1,50 francs à François Vasseur, maréchal à Auxi.

3 - une pelle, des pincettes, un gril, adjugés ensemble 1,50 francs à¨Pépin, curé.

4 - une pelle, des pincettes adjugées ensemble 1,75 francs à louis françois Sevin, meunier à Conteville.

5 - deux pelles à feu, une scie à greffer adjugés ensemble 1,25 francs à Martial Flécheux à Auxi (note: Martial Flécheux sera maire d'Auxi quelques années plus tard).

6 - un garde cendres adjugé 6 francs à Louis François Sevin meunier à Conteville.

7 - une casserole adjugée 1,40 francs à Antoine Langlois, boulanger à Auxi.

8 - une petite casserole, une écumette adjugés ensemble 1,15 francs à Loir, marchand à Auxi.

9 - une lanterne adjugée 1 franc à Maxime Fardel, mégissier à Auxi.

10 - 6 cuillers en étain, 6 fourchettes adjugées 2 francs à Louis François Sevin.

 

A suivre...

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil