Né en 1820, à Auxi, le futur général Déplanque fréquente, de 1838 à 1840 l'école spéciale militaire. Il en sort 93ème sur 166.

Il est sous-lieutenant au 50ème de ligne, en garnison à Lille.

C'est l'époque où "la modeste fortune paternelle avait sombré dans des entreprises quelque peu téméraires et des spéculations désastreuses."

Généreux, son père "a équipé, en grande partie à ses frais, une magnifique compagnie de sapeurs-pompiers dont la ville d'Auxi pouvait être fière".

Il aide donc ses deux frères plus jeunes et même "ses vieux parents" qui ont, il faut le préciser, une cinquantaine d'années tout au plus.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série B des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

 

Retour à l'accueil