Né en 1820, le futur général Déplanque est nommé, en juin  1841, sous-lieutenant aux grenadiers, une compagnie d'élite.

En octobre 1844, il est lieutenant.

En juin 1849, il est capitaine au 50ème de ligne. Il est envoyé en Italie où il devient capitaine adjoint major en janvier 1851.

Revenu en France, il concourt énergiquement à la répression des troubles populaires et des soulèvements du Midi, en 1851, suite au Coup d'Etat de Louis Napoléon Bonaparte.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série B des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil