Voici un extrait de la conférence donnée par M. Pruvost le 13 avril 1903:

"La petite ville d'Auxi-le-Château, dans le cimetière de laquelle reposent les restes du général Déplanque sous un très simple monument funéraire de famille peut, à juste titre, être fière; elle doit même se montrer heureuse d'avoir donné le jour à ce vaillant soldat qui fut en même temps un honnête homme et un homme de coeur".

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série B des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil