Au cours de la séance du conseil municipal du 7 aout 1894, le maire d'Auxi, Pierre Dercourt, expose que plusieurs rues de la ville et notamment la place des maisonnettes servent de lieu d'exercices vélocipédiques qui pourraient amener des accidents pour les personnes qui circulent le soir, surtout qu'aucune machine n'est pourvue de trompe ni de grelot et pas même de lanterne.

Le conseil municipal est d'avis qu'il y a lieu de prendre un arrêté pour réglementer la circulation des bicyclettes dans les rues le soir.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil