On évalue ensuite les labours, semailles et fumiers:

- 63 journaux et demi de terre labourée portant blé

- 31 septiers, 8 boisseaux de blé livré sur les dites terres

- 65 journaux de mars labourés d'une roye de charrue

- 3 journaux de semneces ivernaches

- les labours de 59 journaux

- 16 journaux de fumier charrié sur la jachère en blé

le tout évalué à 1 114 livres

- le fumier de la cour et de la bergerie évalué à 78 livres.

 

A suivre...

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

 

Retour à l'accueil