Dans les réserves, on trouve :

- 61 bottes de lin non couché évaluées à 37 livres

- un septier de linuisse évalué à 9 livres

-  40 septier d'avoine évalués à 160 livres

- 9 septier de blé évalués à 90 livres

- deux pièces d'étoffes soit 23 aulnes évaluées à 59 livres

- un autre pièce d'étoffe évaluée à 93 livres

- 6 nappes évaluées à 9 livres

- 12 tabliers évalués à 18 livres

- 2 draps évalués à 26 livres

- 8 jupes évaluées à 87 livres

- 5 demi-manteaux évalués à 32 livres

- 13 chemises de femme évaluées à 10 livres

- 3 paires d'heures évaluées à 6 livres

- 23 mouchoirs de linon et de mousseline évalués à 24 livres

- des coiffes évaluées à 24 livres

- 19 paires de draps évaluées à 69 livres

 

A suivre...

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil