Au cours de la séance du 27 juillet 1873 du conseil municipal d'Auxi, on lit la circulaire du Préfet sur le glanage: celui-ci n'appartient pas à tous les indigents; il appartient seulement aux pauvres vieux et infirmes, aux enfants et autres personnes incapables de travailler à la moisson. Tout certificat délivré par les maires autorisant un individu à glaner sera basé non seulement sur son indigence mais encore sur son incapacité de travail résultant soit de son âge, soit de ses infirmités.

Le conseil municipal dresse la liste des personnes admises à glaner. Le glanage qui se fera avec l'assistance des garde-champêtres ne pourra jamais avoir lieu avant 7 heures du matin ni avant 2 heures de relevée; les garçons et les filles au-dessus de 15 ans en sont exclus puisque leur âge leur permet de travailler. 

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil