Un commissaire de police existe à Auxi depuis 1841.

Au lendemain de la guerre 1870, une brigade de gendarmerie est créée.

Le 2 mars 1881, un membre du conseil municipal demande la suppression du poste de commissaire de police suite à la présence d'une gendarmerie.

Le maire plaide pour la conservation du poste.

La mise aux voix donne 10 voix pour et 10 voix contre.

Le maire, ayant voix prépondérante, décide le maintien.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi.

Régis Renoncourt

Retour à l'accueil