Sous le titre "Coup de foudre sur l'église Notre-Dame, Buire-au-Bois, rénovation du clocher", le numéro de "l'Abeille de la Ternoise" du 22 mai 2003 relate :

"Le 30 juillet 2002, la foudre s'est abattue sur l'église Notre-Dame endommageant le clocher.

Couverts par l'assurance qui prend en charge la rénovation soit environ 20 000 euros, les dommages ont nécessité l'intervention de l'entreprise Indélec de Douai.

Durant près d'un mois, José, Rudy et David ont joué aux alpinistes pour atteindre la flèche du clocher et lui redonner sa splendeur, remplacement d'ardoises et de pièces de bois. Lundi dernier, les employés ont descendu le coq de son perchoir où ils ont installé un paratonnerre.

D'autres travaux sont prévus avec l'entreprise Pahal pour la restauration des deux cloches de l'horloge et du système électrique."

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil