Le numéro du 31 mai 1996 de "l'Abeille de la Ternoise" nous parle "des deux du temps passé"; il s'agit d'André Cavillon et Marius Quénot, honorés samedi 25 mai par le monde auxilois du football et qui se retrouvent côte à côte, attentifs, peu bavards, la tête pleine de souvenirs.

Nés tous deux vers 1909 (on se demande d'ailleurs pourquoi ce "vers" puisqu'à l'époque l'état-civil existait), ils ont connu, poursuit le journal, les tout débuts du club, à l'époque où les joueurs portaient un béret protecteur. Ces mousquetaires-là, conclut l'article, ont gardé la ligne."

 

Cet article est accompagné d'une photo.

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt.

 

Retour à l'accueil