La réponse à la lettre publiée hier ne se fait guère attendre puisqu'elle est datée du 8 avril:

"Monsieur le secrétaire,

Vous avez bien voulu demander à Monsieur le Préfet de faire partie des membres honoraires de la fanfare municipale d'Auxi-le-Château.

Monsieur le Préfet aurait été heureux de pouvoir répondre favorablement à votre demande et vous donner ainsi une preuve de sa bienveillance. Mais le nombre toujours croissant des demandes qui lui sont adressées l'empêche, à son grand regret, de les accueillir comme il le désirerait.

Toutefois, Monsieur le Préfet se fera un plaisir d'accorder une médaille à votre société dans le cas où elle organiserait un concours.

Agréez, Monsieur le secrétaire, l'assurance de ma considération très distinguée.

Le chef de cabinet."

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série M des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil