L'an mil sept cent six et le vingt cinquième jour de juin au bourg d'Auxi-le-Château par devant les notaires royaux soussignés à la réquisition de Marguerite Cordier maîtresse d'école veufve d'antoine Despreaux stipulant en cette partie tant pour ses enfants presents qu'absents; et pour la conservation des droits d'iceux, et de qui il appartiendra, a esté procédé à l'inventaire et prisée des meubles et effects existans en la maison mortuaire dud deffunct en ced lieu, faisans les biens qui estaient commun entre luy, et lad veufve pendant leur conionction auquel effect ont estez pris pour appreciateurs desd meubles et effects, Jacques Devis marchand brasseur et François Wimart menuisier dmts audit aussy qui en ont pris volontairement la charge, et apres serment par eux presté pardv lesd notaires ont promis d'apprecier selon leur conscience et la connaisance qu'ils en auront ce qui leur sera representé pour lad Cordier qui a signée ces presentes avec eux, apres en avoir eu lecture et inspection en foi de quoy a esté procédé a ladte estimation comme il suit.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

On comprendra que le style et l'orthographe du document ont été respectés.

régis renoncourt.

Retour à l'accueil