En outre, fourniront bonne caution chacune pour son contingent et même les renforceront au désir du seigneur, ses officiers et du receveur de l'hôpital.Les adjudicataires paieront comptant deux sols par livre pour être employés au paiement des frais et salaires des copies, affiches, publications, voyage et criage du sergeant d'Auxi-Artois. Ils paieront aussi comptant 5 sols par mesure de pré ou terre à labour et 4 livres par mesure de bois pour la décoration de la chapelle de l'hôpital. Les  adjudicataires des bois paieront chaque année 20 livres au 1er octobre aux gardes des bois. Les adjudicataires des prés entretiendront les digues sur l'Authie et les fossés.

 

A suivre...

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil