Le 5 janvier 1726, Joseph Petit, marchand drapier, époux de Catherine Talva et au nom de sa belle-soeur Isabelle Talva ainsi que l'autre belle-soeur, Marie Talva, fille majeure (célibataire), marchande lingère à Auxi

louent

à Jacques Devis, marchand brasseur à Auxi

3 mesures de terre à Auxi rue de Wavans (actuelle rue du général de Gaulle) en deux pièces

pour 9 ans

au prix annuel de 60 livres payables à la St André.

Il s'agit donc d'une terre encore en indivision entre les trois soeurs Talva. Catherine Talva, veuve, remariée à Joseph Petit, ne peut, sous l'Ancien régime, passer d'acte elle-même; elle doit donc passer par le truchement de son mari même s'il s'agit de biens propres.

Avant son remariage, elle pouvait passer ces actes elle-même.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil