Jeanne Courtois est l'épouse de François Baillet, marchand sellier à Auxi.

On ne sait dans quelles circonstances, Arnould Foubert, marchand-boucher à Frévent et sa mère, Marguerite Proyart, ont causé des blessures à Jeanne Courtois.

François Baillet a donc engagé un procès devant la berrie (seigneurie) d'Auxi contre Arnould Foubert et sa mère.

Mais les frais de procès risquent d'être élevés et, comme cela se passe souvent, ils signent un accord d'indemnisation devant notaires.

Foubert s'engage à payer à Baillet 38 livres dont 20 livres déjà payées, le solde sera versé dans les 15 jours.

Moyennant quoi, Baillet tient quitte Marguerite Proyart des frais par lui engagés et qu'il énumère: pansements, médicaments, frais de chirurgien, journées de douleurs, nourriture de l'enfant qu'elle allaitait (Marie Geneviève Baillet est née le 11 décembre 1725) et que le couple a dû mettre chez une nourrice à cause de la perte de lait de la mère.

Baillet paiera même les frais de justice engagés.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil