L'article de "l'Abeille de la Ternoise" daté du 14 septembre 2000 s'intitule : "dans le cadre des journées du patrimoine, la maison de la presse Boitez expose ses 4 générations".

"M. Frédéric Boitez, débitant de boissons avec son épouse Anna Révillon, à Auxi-le-CHâteau, a commencé le colportage des journaux à pied dans Auxi en 1921.

En 1943, son fils Fernand reprit l'affaire familiale avec son épouse Mariette Dubois et continua le colportage de Journaux. Pendant la seconde guerre mondiale, il fallait aller chercher les journaux à Rebreuviette près de Frévent.

En octobre 1961, ce fut le petit-fils, Pierre, qui, à son tour, reprit la succession de son père avec son épouse Léone Dubos. Auxi s'étant très étendu du côté Picardie (résidence commune de Paris, route de Lannoy, résidence du 8 mai), il fallut faire la tournée de journaux en vélo. Fernand continua de porter les journaux avec son fils jusqu'en 1971.

Avec l'évolution de la presse à la fin des années 1960, Pierre agrandit son magasin en achetant l'ancien magasin sanitaire de M. Courtois qui avait cessé son activité. Marceline vint prêter main forte à sa belle-mère Léone.

Acuellement, c'est son arrière-petit-fils Claude qui continue la tradition familiale avec son épouse Marceline Fessard et qui modernisa le point de vente dans la foulée pour répondre aux nouveaux besoins de la presse.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil