J'ai choisi ce document car la "fête des écoles" est un grand moment de la vie d'une commune. Qui ne se souvient de celles de son enfance? Quels parents ne se souviennent de celles de leurs enfants?      Régis Renoncourt

 

"L'Abeille de la Ternoise" du 9 juin 1984 titre, en page 28 "La fête des écoles publiques restera un excellent souvenir pour tous"

"Les écoles publiques garçons et filles (il y a encore, à cette date, deux écoles différentes avec deux directions différentes) organisaient en commun la fête annuelle de leurs établissements ce dimanche 3 juin.

De nombreuses animations étaient offertes dans l'enceinte des écoles primaires rue Roger Salengro et les parents étaient venus admirer l'exposition des travaux d'élèves ainsi que les chants et danses de leurs enfants qui évoluaient l'après-midi lors de la kermesse en plein-air sous la direction de Michel Oudin.

M. Carpentier, directeur de l'école des garçons et Mme Druelle, directrice de l'école des filles qui organisaient conjointement cette manifestation n'ont eu qu'à se féliciter de la bonne marche de cette journée malgré une ondée de quelques minutes qui précipita les visiteurs et les enfants vers les bâtiments où les attendaient d'ailleurs une buvette et d'excellentes tartes.

A quelque chose, malheur est bon.

La fête se déroula ensuite sans autre forme d'incidents et chacun prit plaisir à passer cet agréable moment en famille.

Les organisateurs de cette fête au profit des coopératives scolaires des deux établissements ont reçu la visite de M. Déalle-Fcquez, maire de la ville, qui a assisté pndant un long moment à la fête en compagnie des membres du conseil municipal."

 

Cet article est accompagné de trois photos.

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil