Louis Nicolas Guislain Wallart a été maire d'Auxi de 1830 à 1840. A cette date, il a été accusé, par plusieurs notables d'Auxi, de ce qu'on pourrait appeler "un conflit d'intérêt". Il aurait acheté une maison puis, ayant jugé l'affaire peu rentable, il aurait profité de sa situation de maire pour la revendre à la commune. En réalité, il est probable que ses intentions n'étaient pas délictueuses. La conséquence est qu'il démissionne de son mandat de maire.

En 1843, il n'y a toujours qu'un "maire provisoire", Dyvincourt. Celui-ci écrit, le 4 août 1843, la lettre suivante au sous-préfet de Saint-Pol

" J'ai écrit à M. Wallart nommé membre du conseil municipal et voici sa réponse : "il m'est pénible de ne point déférer à l'invitation contenue dans votre lettre. Je persiste à refuser de faire partie du conseil municipal".

Dyvincourt ajoute : "M. Wallart m'a remis sa lettre lui-même; j'ai eu l'occasion de m'entretenir un peu de l'administration, il m'a dit qu'il ne pouvait pas accepter parce qu'il savait qu'on avait même écrit contre lui. Pour ma part, je regrette bien que M. Wallart se refuse d'aider l'administration; il est bien le plus capable; nous voilà de nouveau obligé de le remplacer. J'attendrai vos ordres à ce sujet." 

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil