Le 25 avril 1708, trois personnes comparaissent devant notaire pour choisir trois arbitres chargés de régler leur différend, ceci afin d'éviter des frais qui absorberaient la plus grande partie de la succession qui est l'objet du litige.

Il s'agit de :

- Barbe Oudart, veuve de Jean Blin.

- Antoinette Blin, fille majeure de Jean Blin.

- Jean Flécheux, laboureur, mari de Marie Blin, fille aînée de Jean Blin.

La mère et les deux filles nomment donc pour arbitrer leur différend:

- maître Robert Delattre, curé.

- maître Charles Verdure, curé de Vaulx et d'Haravesnes.

- Gaspard Wallart, fermier, demeurant en la cense du Planty.

Note: Gaspard Wallart est le grand-père  de Louis Joseph Wallart, député au moment de la Révolution et l'arrière-grand-père de Louis Nicolas Guislain Wallart, maire d'Auxi et conseiller général sous la Monarchie de Juillet.) 

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil