Fournitures gratuites pour tous ou seulement pour les plus pauvres aux élèves des écoles publiques?

La question se pose lors de la réunion du 2 août 1946 du conseil municipal d'Auxi.

Jusque là, tous les élèves bénéficiaient de la gratuité. Le maire, Léon Vasseur, propose de la conserver seulement pour les élèves nécessiteux.

Il est le seul puisque le conseil municipal, à l'unanimité, décide de maintenir la gratuité pour tous. Est-ce par idéologie et conviction ou par souci électoral? Un peu des deux sans doute.

Le coût de cette décision est de 100 000 francs c'est-à-dire le montant de l'indemnité du maire. Il suffirait que celui-ci "abandonne" son indemnité pour que la décision soit indolore pour les finances de la commune. Mais ceci est évidemment une autre histoire!

A noter que la somme est libellée en "anciens francs". En 1958, l'ancien franc sera remplacé par le nouveau franc à raison d'un NF pour 100 AF.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil